• Le cheval pétrifié

     Article paru à l'origine le 29 mars 2012

     A l'époque, je participais à un forum de poésie qui a malheureusement disparu depuis et j'ai perdu tout contact avec les participants. C'était un bon moyen de me donner de l'inspiration pour l'art difficile qu'est la poésie, sa disparition est sans doute l'une des raisons pour laquelle je n'en écris pratiquement plus.

    Reste ces poèmes publiés également sur mon blog. Celui-ci m'a été inspiré par la photo ci dessous et m'a rappelé la légende irlandaise de  Tír Na Nóg, la terre de l'éternelle jeunesse....

     

    Le cheval pétrifié

     

        Faire une poésie avec cette légende n'a pas été chose facile mais comme je suis assez tenace.... Voilà le résultat:

     

    Un jour que j'errais triste et solitaire  

    Sur cette côte battue par les vents  

    Je rencontrais sur ce rivage austère  

    Un cheval figé depuis la nuit des temps. 

     

    "Que fais-tu donc ici, noble et altière monture ?  

    Lui demandais-je, attendrais-tu quelqu'un ?"  

    - "Oui, répondit-il avec un regard obscur,  

    J'attend le retour de mon cavalier défunt. 

     

    Habitant de l'île de l'éternel jeunesse,  

    Le paradis perdu du fond de l'océan,  

    Il avait voulu revoir la terre où il vivait enfant  

    L'Irlande devenu le pays de la détresse. 

     

    Depuis des siècles, Oisín*, tel était son nom,  

    Vivait insouciant sans connaître la vieillesse  

    Et avec Niamh* partageait un amour profond  

    A Tír na Nóg le pays de l'allégresse. 

     

    Le cheval pétrifié

     

     

    Niamh l'avait prévenu qu'au pays des impurs  

    Il devait rester sur moi, la belle jument immaculée  

    Et ne pas toucher le sol pour ne point perdre l'éternité  

    Et c'est ainsi que je lui servis de monture.

     

    Mais le jour où il décida de rentrer chez lui,  

    Revoir enfin Niamh et l'île de paradis,  

     Oisín toucha terre en voulant soulever une pierre  

    Et les prédictions de Niamh se réalisèrent 

     

    Je le vis avec horreur se transformer   

    En un vieillard accusant les poids des ans,  

    Rides creusées et longs cheveux blancs, 

    Il finit, ô fatalité, à retourner en poussière. 

     

    Et moi, figée d'effroi et de chagrin éplorée, 

    Je suis restée sur cette plage à attendre  

    Que l'on vienne enfn me reprendre  

    Et immobile, je me suis changée en rocher." 

     

    Je continuais la route le coeur oppressé  

    Par le récit terrible qui venait de m'être narré, 

    La nuit tombait sur l'infini océan  

    Lorsque je vis au loin, comme venue du néant 

     

    Sortant de l'eau, une jeune fille magnifique  

    Aux cheveux flamboyants flottants au vent  

    Elle récitait dans les larmes une mélopée mélancolique,  

    C'était Niamh qui cherchait dans les vagues son amant....

     

    Esclarmonde, le 27/03/2012 

    * Oisín se prononce  "Ochine" et Niamh "Niave"

    Le cheval pétrifié

     

    Et j'ai même trouvée une chanson......

     

     

     

     

     

    Le cheval pétrifié

     

     

     


    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 29 Mars 2012 à 09:38

    quel chant ! il m'a pris sous le charme

    2
    Jeudi 29 Mars 2012 à 10:21

    Dans ce poème Esclarmonde, tu révèles, une fois encore, de vrais talents de conteuse. Je suis sensible aux images et aux symboles que ta poésie développe ... je reste là, enveloppée par la puissance de tes mots et l'atmosphère de la chanson que tu as choisie pour accompagner ton poème .

    Un beau partage !

    Bonne journée, bisous, et bravo !

    Plume .

    3
    Siloé Plumedemaux
    Jeudi 29 Mars 2012 à 10:58

    Bonjour Esclarmonde,

    Merci pour ta visite chez plume . J'apprécie ton compliment concernant ma petite folie....

    Je découvre ton blog peu à peu, c'est passionnant !

    Tu avoues être tenace, mais quel résultat talentueux ! Merci pour ce magnifique poème,,j'ai fait un beau voyage !

    A bientôt !               Siloé

    4
    Jeudi 29 Mars 2012 à 11:30

    et bien je te souhaite une belle journée

    5
    Jeudi 29 Mars 2012 à 15:57

    Ce conte est très beau et l'atmosphère que tu crées me donne des frissons. J'adore !

    A bientôt, bises.

    6
    Jeudi 29 Mars 2012 à 21:51

    Tes mots m'enchantent Esclarmonde. merci et bonne soirée

    7
    Esclarmonde Profil de Esclarmonde
    Jeudi 29 Mars 2012 à 22:05

    @ Kazimir,  merci à toi. Je ne savais pas que j'avais le pouvoir d'une sirène !

     

    @ Plume, merci à toi aussi mais je ne fais que restituer avec mes mots une histoire magnifique que j'aurais été incapable d'inventer ! Elle doit dater de plusieurs siècles voire de plusieurs millénaires...

     

    @ Siloé,  merci de ta visite Siloé, j'ai moi-même voyagé en écrivant ce poème et j'aime cette légende tragique loin de l'univers aspetisé de Disney.

     

    @ Line,  ah, la journée est déja finie alors je te souhaites une douce nuit

     

    @ Louv'   contente que la lecture de mon poème t'aie procuré un bon moment. Il y a un autre conte "les enfants de Lir" où des enfants sont tranformés en cygne que j'aimerais transcrire un jour aussi à ma façon.

     

    @ Jackie,   contente que tu aie un bonne lecture aussi, Passe une douce nuit

     

    Je vous embrasse

    Esclarmonde

    8
    Jonas D.
    Jeudi 29 Mars 2012 à 23:12

    Ouahou ! En manque d'inspiration dis-tu ? Et bien... Mazette comme dirait Nina ! Bravo pour ce texte bien rimé qui nous transporte, le chant aussi est étonnant. J'aime les chevaux, mais ils me font peur, j'ai pris plus d'une bûche en tentant de les chevaucher... Bonne nuit dans ton univers rêvé !

    Jonas

    9
    Vendredi 30 Mars 2012 à 06:13

    Fianlement ton poème est des plus réussi , pas évident d'écrire sur un tel sujet 

    On peut dire que tu t'es bien documentée 

    Bravo ESCLARMONDE

    Douce journée

    Bisous

    TIMILO

    10
    Vendredi 30 Mars 2012 à 07:38

    Il est spectaculaire ce cheval dans la mer ! bises

    11
    Esclarmonde Profil de Esclarmonde
    Vendredi 30 Mars 2012 à 08:23

    @ Bonjour Jonas,

    Delia a suggéré cette photo après que j'ai fait l'article où je me plaignais de ne plus avoir d'inspiration. On peut dire qu'elle m'a donné un gros coup de main ! Je n'ai jamais réussi à chevaucher un cheval non plus, je les aime bien sinon !

     

    @ merciTimilo, cela m'a occupé un moment, j'avais assez bien mémorisé l'histoire après l'avoir entendu dans un film. Bisous et douce journée à toi aussi

     

    @ Katara,  je suppose que c'est un trucage, dommage, je serais bien allé le voir ce cheval. Bises et bonne journée

     

    Esclarmonde

    12
    Vendredi 30 Mars 2012 à 08:46

    Merci pour cette merveilleuse légende. Elle a le charme de l'antique, quelque chose d'infiniment beau qui touche à l'universel.

    Je suis admiratif. Bisous. Alain

    13
    Vendredi 30 Mars 2012 à 11:34

    Bonjour , belle inspiration !  et un superbe rocher , la nature fait de belles choses !  bon week-end  A+

    14
    Vendredi 30 Mars 2012 à 13:21

    Bonjour. Merci de votre visite sur mon blog! Belle photo, beau poème et belle musique! J'adore la musique irlandaise. Je n'ai pas manqué d'aller écouter un groupe iralandais pour la St Patrick! Bon week end!

    15
    Vendredi 30 Mars 2012 à 20:42

    une bien belle histoire que tu poétise


     


    bisous et bonne soirée

    16
    lagardére
    Vendredi 30 Mars 2012 à 20:55

    je suis admiratif de ce conte charmant...imagination fertile....qui se laisse prendre au plus profond de l'esprit....mais l'histoire est douce et tendre...elle vogue avec légéreté sur l'onde de tes mots....qui se révelent avec les accents les plus beaux.....bravo à toi////bonne soirée//////////bisesssssssssssssssssssssssss
    claude

    17
    Esclarmonde Profil de Esclarmonde
    Vendredi 30 Mars 2012 à 21:39

    @ Alain, merci à toi, c'est une légende certainement très très ancienne et elle a certainement son équivalent dans les autres civilisations du monde. 

    @ beberium, merci pour ta visite, pour la photo, il s'agit certainement d'un montage mais il est très bien fait, et ce cheval semble réel.

     

    @ Brin d'R, vos bracelets sont très jolis, j'adore aussi la musique irlandaise mais dans mon coin perdu, il aurait fallu que j'aille bien loin pour trouver de la musique irlandaise pour la St Patrick !

     

    @ Line, oui j'aurais été bien incapable d'inventer une telle histoire (sauf pour le cheval transformé en rocher c'est de moi), je crois que je n'ai fait que restituer ce qui est de toute façon raconté de façon poétisé par les conteurs des pays celtes.

     

    @ Claude,  je n'ai aucun mérite pour l'histoire sauf de l'avoir mémorisé par un épisode d'un film irlandais où un grand père raconte cette histoire à des enfants. J'ai juste inventé le cheval changé en pierre qui n'est pas dans l'histoire. Je te remercie pour tous ces compliments.

     

    Bisous à tous et très bon week-end surtout

    Esclarmonde

    18
    Samedi 31 Mars 2012 à 06:39

    Je passe m'émerveiller encore par ce joli poème

    Bon et doux weekend Esclarmonde

    Bisous

    timilo

    19
    Esclarmonde Profil de Esclarmonde
    Samedi 31 Mars 2012 à 09:04

    @ Timilo,   j'espère que cet émerveillement t'aura bien fait commencer la journée. Passe aussi une douce fin de semaine. Bisous ESCLARMONDE

    20
    Dimanche 1er Avril 2012 à 12:59

    C'est magnifique, je vois que cette photo t'a inspirée. Merci de nous livrer ces beaux moments. Bises et bon dimanche.

    21
    Esclarmonde Profil de Esclarmonde
    Dimanche 1er Avril 2012 à 22:25

    @ Glycine,  oui j'ai eu le coup de foudre pour cette photo, le cheval peut symboliser beaucoup de choses et est présent dans beaucoup de mythologies. Bises et très bonne semaine

    Esclarmonde

    22
    Mardi 24 Novembre 2015 à 18:01

    c'est un vrai conte, ta poésie

    mais je me demande si ce cheval de pierre est réel , ou si je rêve 

    23
    Mardi 24 Novembre 2015 à 19:08

    Bonsoir Esclarmonde, j'ai relu ton poème et écouté la chanson avec autant de bonheur que la première fois'...

    Merci

    Passe une très belle soirée

    24
    Mardi 24 Novembre 2015 à 21:05

    il faudra un remède de cheval à Niamh pour retrouver son avant évaporé. Mais l'Irlande est terre de prodiges, alors ...

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    25
    Mardi 24 Novembre 2015 à 21:11

    c'est un très beau texte ; merci. 

    Bonne soirée

    26
    Jonas D.
    Mercredi 25 Novembre 2015 à 10:42

    Un poème dis-tu ?

    Une ode, dis-je.

    Encore bravo Esclarmonde !

    Jonas

    27
    Mercredi 25 Novembre 2015 à 11:04

    Bonjour,

    Un bien joli conte, Tir Na Nog est un nom employé dans le  film, "un cheval venu de la mer", un autre joli conte.

    Merci pour la chanson.

    Une bonne journée,

    Jean

    28
    Jeudi 26 Novembre 2015 à 10:52

    Tu devrais reprendre la poésie...!! Tir Na Nog, je connais le groupe et, bien entendu, je suis fan...Bises et bon jeudi, Jean-Pierre

    29
    Jeudi 26 Novembre 2015 à 22:02

    @ Khaz,

    bien sûr c'est un trucage mais j'ai trouvé le résultat de ce trucage très poétique

     

    @ Jackie

    merci d'avoir encore une fois apprécié malgré le temps qui a passé

     

    @ Peache;

    terre de prodiges oui mais malgré tout, ce conte reste sur cette fin très triste car ce peuple en apparence joyeux cache beaucoup de mélancolie...

     

    @ Durgalola

    Merci à toi

     

    @ Jonas

    Merci à toi aussi, j'ai malheureusement perdu l'inspiration depuis, peut être que 2016 sera t elle une année plus poétique... ça changerait un peu d'ailleurs

     

    @ Jean

    Merci pour ta visite ici. Je connais le film Le cheval venu de la mer, ma fille qui adore les chevaux l'adore et j'ai même fait un article à son sujet http://luniversdesclarmonde.eklablog.com/le-cheval-venu-de-la-mer-a47402552

     

    @ Jean-Pierre

    Je ne suis pas étonnée que tu connaisses ce groupe, moi à vrai dire, je ne connais que cette chanson mais qui donne envie d'en écouter d'autres

     

    A bientôt, belle soirée

    Esclarmonde

     

    30
    Vendredi 27 Novembre 2015 à 08:34

    Quelle belle composition, j'aime beaucoup. Je suppose que l'image du cheval est un photo-montage?

    Bonne journée.

    31
    Vendredi 27 Novembre 2015 à 16:18
    renee

    tu devrais recommencer a écrire ce poème est juste magnifique, je n'ai pas écouter encore la chanson mais j'y vais je me laisse d'abord imprégner de tes mots. Bisoussssss

    32
    Vendredi 27 Novembre 2015 à 18:51

    que c'est joli

    33
    Lundi 30 Novembre 2015 à 21:41

    @ Audeterrienne

    Merci de votre visite dans mon univers, soyez la bienvenu ! Je pense en effet que c'est un photo montage en tout cas, je n'ai jamais entendu parler d'un rocher si étrange.

     

    @ Renée

    C'est gentil de m'inciter à écrire à nouveau, mais je suis d'autant plus privée d'inspiration après une année particulièrement agitée que je n'ai plus mon ancien ordinateur avec en mémoire, de nombreux brouillons d'écrits que je devais finir ou développer. 

     

    @ Flipperine

    Merci à toi et à ta fidélité surtout.

     

    Bises et belle soirée

    Esclarmonde

    34
    Mardi 1er Décembre 2015 à 17:52
    Joseph Guégan

    Cette photo est extraordinaire !
    Bonne soirée

    35
    Jeudi 3 Décembre 2015 à 21:25

    Bonsoir Joseph, je ne sais pas du tout de qui est cette photo, je l'ai trouvé sur un forum de poésie mais c'est vrai qu'elle est très belle et originale et comme tu es un connaisseur en la matière.... Bonne soirée et à bientôt

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :