• Voyage au Pays des Neiges

    "Le paysage impassible, contemplé dans la journée, paraissait s'éveiller sous la clarté qui le métamorphosait. De fugitives étincelles s'allumaient sur le tais de neige, répondant aux éclats lumineux partant des cimes, des murmures passaient, portés par le vent, d'indéchiffrables messages semblaient être échangés.

       Peut-être les elfes et les fées de ces montagnes vierges, les lutins et les gnomes, gardiens de cavernes mystérieuses, allaient-ils s'assembler, jouer et danser sur le blanc plateau solitaire doucement illuminé. Ou bien quelque grave conseil devait-il se tenir entre les glauques géants casqués de froide lumière montant la garde au seuil des régions inviolées.

       Qui sait les mystères qu'aurait pu pénétrer le passant assez audacieux pour demeurer là, caché, immobile jusqu'à l'aurore... Mais le froid nous interdisait cette veille téméraire et la nuit ensorcelante garda son secret."

    Alexandra David-Néel

    Voyage au Pays des Neiges

     Paysage duTibet, le terme de Tibet n'est pas employé par les Tibétains qui appellent poétiquement leur pays Gang Yul (le Pays des Neiges)

     

        Alexandra David-Néel (1868-1969) est la première femme européenne a avoir visité le Tibet et particulièrement à Lhassa.

       "Voyage d'une parisienne à Lhassa" racconte l'incroyable odyssée qui l'a mené avec succès jusqu'à la capitale du tibet dans les années 1920 après plusieurs tentatives infructueuses, le pays étant scrupuleusement gardé par les autorités.

       Née à Saint-Mandé, près de Paris, Alexandra est née dans une famille très bourgeoise, rêvant de voyages depuis son plus jeune âge, elle fugue plusieurs fois avant d'être rattrapée... Elle s'intéresse énormément à la culture asiatique et étudie les civilisations orientales et le Bouddhisme.

       Lorsqu'elle entreprend ce voyage réussi vers Lhassa, Alexandra sait parler courament parler le tibétain et a fait déjà de nombreux voyages en Asie (Inde, Sikkim, Corée, Japon...) et elle a déjà une cinquantaine d'années lorsqu'elle entreprend ce voyage périlleux avec son fils adoptif originaire du Sikkim, le lama Yongden dont l'aide sera infiniment précieuse.

     

    Voyage au Pays des Neiges

     

       Obligée en tant qu'étrangère de se cacher (ce n'est pas tant les autorités tibétaines qui ferment le pays aux étrangers que les autorités anglaises qui controlent plus ou moins le pays à l'époque !), Alexandra et Yongden se déguisent en mendiants tibétains pour passer inaperçus. Dormant dans des grottes ou des bois à proximité de la frontière, ils hésitent moins à rencontrer les habitants et à se faire héberger par eux une fois qu'ils sont au coeur du Tibet. Le voyage aura duré en tout huit mois dont une partie au coeur de l'hiver....

       Ce voyage au coeur du Tibet, Alexandra David-Néel en ressent le besoin depuis longtemps. Un véritable appel et un tropisme fascinant pour le lecteur. Il faut dire que ce voyage harassant nécessitait une vraie motivation...

     

       Des épreuves hors normes pour les voyageurs que nous sommes maintenant les attendaient dont une traversée d'un très haut col en décembre. Surpris par la neige, ils errent et s'abritent comme ils peuvent pendant six jours avant de trouver un village. six jours où ils auront quasiment rien mangé et où le froid est mordant (le col dépassant les 5000 mètres d'altitude...)

       Les deux voyageurs n'auront que peu l'occasion de se laver (d'ailleurs les Tibétains ont - ou du moins avaient -un manque d'hygiène choquant pour les occidentaux que nous sommes) et la nourriture frugale souvent composée de soupes rustiques, de thé et d'une sorte de galette de farine d'orge grillé, base de l'alimentation tibétaine, la tsampa. Et cette longue marche est souvent éprouvante car des brigands sont nombreux et il ne fallait pas que les autorités les repèrent sous peine d'expulsion. 

     

    Voyage au Pays des Neiges

     

       C'est en haillons que nos deux voyageurs arrivent à Lhassa et c'est là que se finit le récit de ce voyage hors norme qui m'a littéralement embarqué. Mais curieusement, la description de la capitale spirituelle du Tibet m'a laissé un peu sur la faim car dès, cette époque, l'influence étrangère se fait déjà sentir mais par contre, les paysages, les petits villages et les habitants nous font voyager hors du temps.... Et nombreux sont les endroits (en particulier une partie du Tibet, appelé Pays de Po qui n'avait jamais été visité par les occidentaux auparavant) et l'on sent cette authenticité et Alexandra David-Néel sait que cette authenticité et cette vie hors du temps ne durera pas :

       "un jour, sans doute, des express transasiatiques emporteront par là des touristes confortablement installés dans des trains de luxe, mais alors, une grande partie du charme de ce voyage aura disparu et, pour ma part, je me réjouis d'être allée de Ceylan à la Mongolie avant que ce temps ne soit venu."

     

    Voyage au Pays des Neiges

     

      Le récit, au style très élégant, m'a embarqué tout de suite car l'auteur mèle un solide bon sens et une organisation sans faille avec un réel mysticisme. Et son tropisme pour le Tibet n'est pas de l'idolâtrie car elle nous fait part aussi des défauts de ces habitants (manque d'hygiène, superstitions...), bref un amour très réel... Et nous sommes aussi confrontés aux mystères du bouddhisme tibétain, Alexandra est témoin de phénomènes hors norme comme celui du touma resklang où la faculté qu'on les religieux tibétains de garder leur corps brulant même nu sous le vent glacé de l'hiver.... Le résultat d'une intense méditation qu'Alexandra parvient elle-même à obtenir alors qu'elle se retrouve la nuit dans la montagne enneigée... Et c'est probablement cette faculté de méditer et de trouver la force de faire ce long voyage à pied qui lui permet aussi de réussir. Bref, un livre qui m'a permis beaucoup d'évasions mais aussi de réflexions sur la capacité des humains à se dépasser, la part de mystère des humains et des civilisations...

       Cette lecture a été aussi motivée par le fait qu'Alexandra David-Néel a longtemps vécu près de chez moi à Digne et elle appelait affectueusement la région autour "un Himalaya pour liliputiens" ! Sa maison nommée "Samtem Dzong" dédié à la culture tibétaine se visite (c'est gratuit en plus...).

    Site sur Alexandra David-Néel, sa vie et son oeuvre ici

    Site sur sa maison ici.

     

    Voyage au Pays des Neiges

    mandala tibétain

     

     

     


    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 30 Novembre 2012 à 10:11
    Oh ! My Loop !

    Merci pour cette longue page !

    J'aime beaucoup Alexandra D N...

    J'avais eu grand plaisir à visiter sa maion musée à Digne !

    Bonne journée !

    Loop

    2
    Vendredi 30 Novembre 2012 à 14:38

    Il existe un film sur cette grande dame. bises Esclarmonde

    3
    Lundi 3 Décembre 2012 à 11:24

    Je découvre. Bravo pour cette présentation complète et illustrée.

    Bonne semaine.

    4
    Lundi 3 Décembre 2012 à 12:38

    Je ne connaissais pas.


     


    Merci pour cette superbe découverte


     


    Bises

    5
    Jonas D.
    Lundi 3 Décembre 2012 à 13:05

    Belle aventure ! Le Tibet... passionnant pays, terriblement perverti pas le joug chinois. Polué. Merci pour cet article. Bises.

    Jonas

    6
    Lundi 3 Décembre 2012 à 17:42

    Je me suis toujours demandée depuis des années quel goût avait cette fameuse tsampa !

    7
    flipperine Profil de flipperine
    Lundi 3 Décembre 2012 à 19:09

    que de beaux paysages

    8
    Lundi 3 Décembre 2012 à 20:49

    lire les aventures de cette aventurière était une passion pour ma femme !

    9
    Esclarmonde Profil de Esclarmonde
    Lundi 3 Décembre 2012 à 21:44

    @ Loop, si tu as visité sa maison, tu es passée pas très loin de chez moi et tout près de l'école de mes enfants  !

     

    @ Katara, faudrait que je recherche, merci de cette info. Pour la tsampa, aucune idée, j'en ai appris l'existence qu'avec ce bouquin !

     

    @ Peut-être, je n'en avais jamais entendu parler jusqu'à ce que je vienne m'installer dans la région.

     

    @ Jackie, et elle écris beaucoup d'autres ouvrages parait-il

     

    @ Jonas, j'ai lu il y a quelques années un autre récit de voyage au Tibet (je ne sais plus l'auteur et le titre) qui est assez récent et donne assez bien l'étendu des dégats, révoltant.

     

    @ Flipperine, photos prises à droite et à gauche sur le net, si l'on en crois le livre, c'est beaucoup varié que l'on ne l'imagine, certainement très beau en tout cas

     

    @ Kasimir, je la comprend, on est tout de suite plongée dans les paysages et une ambiance qu'on imagine seulement mais je pense qu'ils rejoignent la réalité tellement c'est tellement décrit.

    Bisous, passez une bonne soirée

    Esclarmonde

    10
    Nathanaël 06
    Mardi 4 Décembre 2012 à 07:52
    A.D.Néel lue il y a 20 ans et plus... Sacrée aventurière , une âme forte ! Merci de la rappeler à notre souvenir , bonne journée Esclarmonde .
    11
    Mardi 4 Décembre 2012 à 07:57

    Une jolie découverte en tout point!

    bises et bonne journée

    12
    Mardi 4 Décembre 2012 à 08:34

    Embarquement immédiat dans la lecture que tu fais de ce livre ... une aventure passionnante dans un univers que je n'avais jamais appréhendé dans mes lectures .

    Merci Esclarmonde, bisous, Plume .

    13
    Esclarmonde Profil de Esclarmonde
    Mardi 4 Décembre 2012 à 21:35

    @ Nathanaël, j'en ai entendu parler il y a une dizaine d'années mais j'ai mis du temps à sauter le pas et être attirée par un livre d'elle à la médiathèque. Passe une belle soirée

     

    @ Argante, c'est tout à fait ça ! Merci à toi et passe une douce soirée

     

    @ Plume, c'est le deuxième récit de voyage que je fais sur le Tibet, l'autre faisant état de l'aspect désolant du Tibet actuel, probablement le pays d'Asie qui me fascine le plus mais faire du tourisme là-bas revient à enrichir les mafieux chinois et non les autochtones donc il est fort à parier que je n'irai jamais... Merci àt toi et belle soirée

    Bises

    Esclarmonde

    14
    Mercredi 5 Décembre 2012 à 09:46

    Je connaissais déjà  quelques écrits de cette grande dame, et j'ai lu avec grand plaisir ce billet très intéressant.

    Bises et bonne journée

    Alain

    15
    ozy
    Mercredi 5 Décembre 2012 à 09:51

    bonjour Esclarmonde


    je ne connaissais pas cette dame mais rien d'étrange je n'aime pas l'Asie c'est épidermique... j'adore l'Amérique du Sud par contre...magnifique terre ..


    bel article merci


    passe une Bonne journée - Bisousje t'embrasse


    joelle

    16
    Mercredi 5 Décembre 2012 à 15:53

    Merci de nous faire découvrir cet auteur passionnée d'aventure qui semble avoir eu une vie bien remplie, un trés beau texte en haut et un récit trés interessant en suite ...Bises à toi

    17
    Mercredi 5 Décembre 2012 à 19:15

    Je te bprie de m'excuser...Je ne suis pas sur mon ordi(ce sal...)m'a laissé tomber,alors que je l'ai eu y a 2 jours).Je te répondrai mieux des que mon ordi sera "réparé"Bises,jean-Pierre

    18
    Esclarmonde Profil de Esclarmonde
    Mercredi 5 Décembre 2012 à 21:43

     

    @ Alain, c'est le premier livre que je lis d'elle et il est fort probable que j'en lise d'autres. Merci à toi, passe une belle soirée

     

    @ Joelle, j'aime beaucoup les récits de voyage même s'il s'agit de pays qui ne m'intéressent guère et j'ai ainsi aimé les écrits de Théodore Monod, un spécialiste du désert même si la chaleur et le manque de végétation ne m'attirent guère. Ces gens talentueux savent éveiller un certain intérêt à leur passion . Quant à l'Asie, je ne suis pas du tout attirée par les régions grouillantes de monde et d'immenses villes comme le Japon ou la partie côtière de la Chine mais les immensités de la Sibérie ou de la Mongolie m'attirent beaucoup. Quant au Tibet, la situation là-bas est bien trop affreuse pour que j'y mette les pieds malheureusement.... Bisous et bonne soirée

     

    @ Baggins, j'ai été très enthousiaste à ce passage sur la montagne et plus généralement sur ce chapitre d'une traversée d'un très haut col dans des conditions extrêmes et c'est sans doute le passage le plus fascinant pour moi de ce livre. Il ne m'a pas été difficile de partager l'impression positive que m'a apporté ce livre. A bientôt !

     

    @ Jean-Pierre, très facétieux cet ordi ! J'espère que cela va s'arranger vite. On se sent démunis maintenant sans ces engins :) Passe une belle soirée

    Bises

    Esclarmonde

     

    19
    Dimanche 9 Décembre 2012 à 15:51

    Je l'aime beaucoup et sa vie m'inspire : j'aime chez cette femme sa liberté et sa détermination.

    20
    Esclarmonde Profil de Esclarmonde
    Dimanche 9 Décembre 2012 à 21:52

    Bonsoir Bonheur, elle a fort logiquement renoncée à une vie familiale avec des enfants pour voyager librement. Ce n'est pas que tout un chacun doit faire comme elle, mais ses choix avaient beaucoup de cohérence et ne lèsaient personne, pas comme celles qui font des enfants mais ne s'en occupentpas car trop occupées à travailler dans un bureau quinze heures pas jour....

    Quant à la détermination, c'est certain qu'elle en avait beaucoup et il faut en avoir pour traverser en décembre des cols à plus de 5000 mètres d'altitude... Merci de ton passage et à bientôt

    21
    Jeudi 13 Décembre 2012 à 15:50

    Les "grands esprits" se rencontrent !!!!! .....

    Si tu te rends sur l'article "un voyage interminable" que j'ai mis sur mon blog le 8 novembre dernier,

    tu vas vite comprendre !!!!! .....  Berthe

     

    22
    Esclarmonde Profil de Esclarmonde
    Jeudi 13 Décembre 2012 à 20:48

    Bonjour Berthe, contente de te retrouver. Je suis allée de temps en temps sur ton blog voir s'il y avait du nouveau mais je n'ai rien vu, mais là je vais courir voir ton article sur le "voyage interminable" ! Bises

    Esclarmonde

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :