• Voyage au long cours (83e salon d'écriture)

       Pour le nouveau salon d'écriture du Partage des mots, Andrée nous propose d'écrire un texte commençant par le premier et dernier vers de la chanson de Jean Ferrat "Deux enfants au soleil" : La mer sans arrêt et Voyage de l'amour.

     

       Cela m'a permis de retrouver cette chanson que je n'avais pas entendu depuis longtemps :

     

     

    Et voici ma proposition :

     

    Voyage au long cours

     

    La mer sans arrêt*, 

    Flux et refux, 

    Les grandes marées, 

    Nos coeurs mis à nus. 


    Une côte sauvage, 

    Une tempête vampire, 

    Un navire fait naufrage, 

    Ma raison chavire. 


    Houle de sentiments, 

    Souvenir chaloupé, 

    Sur ce vieux gréement 

    Je reste naufragée. 


    J'attend la venue 

    De la mer d'Iroise, 

    Du marin aux mains nus 

    Et au regard ardoise. 


    Voyage au long cours, 

    Voyage de l'amour*...

     

     * Jean Ferrat

    Voyage au long cours (83e salon d'écriture)

     


    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 20 Septembre 2012 à 22:14

    bonsoir , ah moi j'adore Jean Ferrat , très beau ce que tu as écrit en remplacement ...  beau poème hommage à la mer !

     belle soirée  A+  bises

    2
    Vendredi 21 Septembre 2012 à 09:42

    Sur terre ou sur mer, il y auait tant à dire sur les voyages au long cours...En l'occurence, ton poème nous emporte vers les océans sans fin,  avec beaucoup de talent.

    Bonne journée à toi, bisous.

    3
    lagardereclaude
    Vendredi 21 Septembre 2012 à 10:30

    tu t'es bien débrouillée...la chanson est tellement belle..;comme toutes celles de ferrat....
    bisessssssssssss
    claude

    4
    Esclarmonde Profil de Esclarmonde
    Vendredi 21 Septembre 2012 à 12:01

    @ Beberum, j'ai préféré lire le texte de la chanson de Ferrat après avoir composé le mien de peur d'être trop intimidée par son talent. La mer m'inspire en ce moment, il faudrait que je l'a revoie !

     

    @ Louv', tu as raison, le voyage est une belle source d'inspiration, la mer aussi. Merci d'avoir apprécié

     

    @ Claude, une chanson que j'ai redécouverte à cette occasion, je n'aime pas toutes les chansons de Ferrat mais j'aimais beaucoup la personne.

     

    Bisous à tous les trois, belle après-midi

    Esclarmonde

    5
    ozy
    Vendredi 21 Septembre 2012 à 13:34

    la Mer d'Iroise.... je connais bien, dangereuse pour les marins ...


    ce poème est superbe, j'aime certaines chanson de J Ferrat mais avec parcimonie quand meme..


    tu as réussi à parler de la mer, tempête et marins, bateaux chahutés et vagues échevelées avec talent


    je t'embrasse Esclarmonde


    belle journée ..joelle

    6
    Vendredi 21 Septembre 2012 à 15:16

    Tu as écris un joli poème.
    Bon week-end

    7
    Esclarmonde Profil de Esclarmonde
    Vendredi 21 Septembre 2012 à 21:34

    @ Joelle,  dans la mer d'Iroise ce que j'aime, c'est son nom que je trouve poétique bien que je ne sais pas la signification. Moi aussi Ferrat, j'en écouterais pas pendant des heures. En tout cas, merci d'avoir apprécié, je t'embrasse

     

    @ Joseph, merci d'être venu lire et apprécier. Passe un bon week-end

    Esclarmonde

    8
    ozy
    Dimanche 23 Septembre 2012 à 13:46

    c'est un nom propre donné à la  mer qui borde  des côtes de Bretagne, entre les îles d'Ouessant et de Sein


    c'est tout bête mais c'est une mer tres dangereuse car rochers tres déchiquetés


    bisous belle journée


    joelle

    9
    Esclarmonde Profil de Esclarmonde
    Dimanche 23 Septembre 2012 à 21:43

    @ Joelle, j'ai beaucoup entendu parler de la mer d'Iroise, mon père ayant été dans la marine marchande où il avait beaucoup de collègues bretons. Probablement pas par hasard que mon "marin" auquel je fais allusion vienne de là... Je t'embrassse, belle soirée

    Esclarmonde

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :