• Un monde sans frontière ?

     

    Un monde sans frontière ?

    Un fast-food au Japon 

     

    "Sans doute nous berçons-nous du rêve que l'égalité et la fraternité régneront un jour entre les hommes sans que soit compromise leur diversité (...) Si l'humanité ne se résigne pas à devenir la consommatrice stérile des seules valeurs qu'elle a su créer dans le passé (...), elle devra réapprendre que toute création véritable implique une certaines surdité à l'appel d'autres valeurs, pouvant aller jusqu'à leur refus, sinon même leur négation car on ne peut, à la fois, se fondre dans la jouissance de l'autre, s'identifier à lui et se maintenir différent. La civilisation mondiale ne saurait être autre chose que la coalition, à l'échelle mondiale, de cultures préservant chacune son originalité."

    L'humanité s'installe dans la mono-culture ; elle s'apprête à produire la civilisation en masse, comme la betterave. Son ordinaire ne comportera plus que ce plat."

    Claude Levi-Strauss (Race et histoire et Tristes tropiques)

     


    Agrandir le plan

     le hameau de Leiding à cheval entre l'Allemagne (land de Sarre) et la France (Moselle)

     

     

    Dans une campagne aux contours doux, une frontière se faufile à travers champs, le long des routes et parfois coupe un village en deux... Deux pays auparavant ennemis se regardent comme deux voisins aux habitudes différentes mais qui cultivent une entente cordiale.

    L'un des deux a un jardin à l'entretien peut-être plus méticuleux que l'autre mais pour autant, aucune raison de se faire la guerre et de se disputer.

    C'est ainsi que je vois l'Europe, qui peut être symbolisé par ce hameau, Leiding (Leidingen en allemand), un hameau coupé en deux entre deux pays, l'Allemagne et la France, un hameau qui en fait sont deux, des sortes de jumeaux monozygotes qui ne sont séparés que par une petite rue, il n y a ni barbelés, ni poste de douane...

    Et pourtant, dès qu'on passe la frontière, on sent très vite que l'on a changé de lieu, de culture et d'histoire, la maison avec ses volets en bois si française qui fait face à sa voisine allemande, plus massive, avec des volets roulants.

      Rien ne change et en fait tout change : les panneaux annonçant l'entrée d'une agglomération, la couleur des bus scolaires, le crépis des maisons, la police d'écriture employée aux frontons des magasins.

     

     

    Un monde sans frontière ?

    église de Leiding (côté France)

     

      Et malgré l'ouverture totale de cette frontière, dont bien de nos ancêtres auraient rêvé, chacun cultive sa différence, ses petites manies, sa façon de concevoir l'agencement d'un jardin, jusqu'au choix des couleurs des panneaux. On ne se fait plus la guerre, on peut se visiter l'un l'autre sans aucun obstacle mais inconsciemment on continue à faire selon sa propre psyché, son propre habitus...

      Des fois, nous français, on critique ce voisin qu'on trouve un peu imposant et parfois aussi les choix économiques de la Chancelière et de son gouvernement mais qui aurait l'idée de faire des discours belliqueux envers eux, personne à part quelques extrémistes...

      Et si cet équilibre idéal pouvait s'appliquer partout ? Ce serait tout de même pas mal !

      J'ai entendu hier une émission de radio où discouraient deux hommes de gauche, un économiste et un journaliste. De par leur culture politique, ils ont longtemps rêvé d'un monde sans frontière et d'un monde métissé.

    (des émissions à écouter ici et ici)

      Mais ils viennent de se rendre compte que ce n'est pas possible, chaque pays doit protéger son économie et ses façons de faire en matière de commerce et d'industrie.

    Tout en gardant des relations pacifiques avec leurs voisins européens...

    Et j'ajouterais comme Levi-Strauss, que chaque pays doit protéger sa culture, sa cuisine, son mode de vie... Et je pense que l'économique et le culturel sont de toute façon liés...

      Pour ne parler que de l'Europe, tous les pays de ce continent ne m'attirent pas, et même dans certains, la mentalité ne me plaît pas forcément mais je me réjouis que leurs différences survivent toujours malgré un mouvement d'uniformisation.

      Nous européens - mais aussi le reste du monde avec qui nous devons nous sentir solidaires -  nous ne sommes pas attaqués par une culture précise mais plutôt par une "culture monde" uniforme et sans goût promue, non pas par un pays précis mais par la nébuleuse financière internationale qui veut nous faire perdre tous repères pour mieux nous asservir.

     Et cette menace sur nos spécificités engendrent le repli sur soir défensif... Et pourrait menacer ce fragile mais harmonieux équilibre que je viens d'évoquer...

     

     

    Un monde sans frontière ?

    église de Leidingen, côté Allemagne...

     

     

     

      

     


    Tags Tags : , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 8 Avril 2014 à 23:00

    C'est très juste tout ça, très bon article! Et effrayant, même à l'intérieur des pays je crois il y a une perte de la diversité culturelle.

    2
    Mardi 8 Avril 2014 à 23:10

    ce que tu dis est juste mais chaque pays a ses coutumes, comme dans notre France, les régions ont leurs coutumes, leurs façons de faire, de vivre, mais si tout le monde pouvait se tendre la main et former une grande chaîne le monde brillerait de lumière

    3
    Mercredi 9 Avril 2014 à 00:25

    Et dans un HAMEAU, il y a deux églises ?

    C'eût été trop compliqué d'en construire une et de la partager ?  oh

    4
    Mercredi 9 Avril 2014 à 06:12

    En d'autres temps, Thomas More a rêvé Utopia, et Leiden se traduit par souffrir.... Levi- Strauss a soulevé le voile qui cache le mode d'emploi ... A la chute du jardin d'Eden, le créateur a dit " tu enfanteras dans la douleur...
    Retroussons nos manches, il n'y a pas d'autre solution
    Bonne  journée, le soleil se lève partout, et pour tout le monde !!

    5
    Dan
    Mercredi 9 Avril 2014 à 07:53

    Le respect de l'autre est l'acceptation de ses différences.  je ne suis pas sûr  que l'uniformisation pourrait palier à ce manque de respect. Bises Dan

    Voici une animation étonnante à propos des frontières Européennes

     http://www.liveleak.com/view?i=14d_1348362692#VvEQFihyJDGKFBm8.14

     

    6
    Jonas D.
    Mercredi 9 Avril 2014 à 09:45
    Jonas D.

    Bonjour Esclarmonde. Voilà un très bon article. Je te rejoins dans l'idée que les peuples doivent n'en faire qu'un, que le brassage des ethnies est essentiel pour parvenir à l'état de grâce que l'humanité se doit. Et, à l'exemple de ce village allemand et français à la fois, les populations devraient pourvoir cohabiter à travers leurs cultures et s'enrichir les unes des autres. La fin du conflit armé entre les peuples serait une économie qui en nourrirait beaucoup. Seulement voilà, depuis la bible, les hommes s'affrontent et s'entre-tuent, c'est dans leur nature profonde et rien n'y fera, ni sur Terre, ni demain, quand d'autres Colomb, d'autres Magellan, d'autres Cortez, coloniseront les étoiles.

    Jonas

    7
    Mercredi 9 Avril 2014 à 10:29

    Tu sais que je vis une situation tres difficile pour l'instant..Plus beaucoup le coeur à écrire!Bises et bon mercredi,Jean-Pierre

    8
    Mercredi 9 Avril 2014 à 11:38

    vrai que passée la frontière on ressent  un changement

    je viens de le vivre au pays basque  mais aussi une unité

    ne sommes nous pas tous différents alors la tolérance est nécessaire

    pour construire ce monde meilleur dont nous révons ! amitiès

    9
    Mercredi 9 Avril 2014 à 11:52

    ah ma chère mais pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué  lol lol lol 

    l'église  Leiding est superbe   un bel article !  on en apprend des choses  !

     Mac Do   il gache la belle maison !!!   bisous belle fin de semaine  A+ + +

    10
    Mercredi 9 Avril 2014 à 15:14
    durgalola

    ce n'est pas très loin de chez moi, en Moselle Est. Merci pour l'article et à lire Levi Strauss ... je note

    bises 

    11
    Mercredi 9 Avril 2014 à 21:26

    savoir si ils ont le même dieu

    12
    Jeudi 10 Avril 2014 à 11:01

    Bonjour Esclarmonde,

    très bel article.

    Toutes ces différences de coutumes, cultures... doivent être un enrichissement pour chacun et non être source de querelles !

    Bises, bonne journée

     

    13
    Jeudi 10 Avril 2014 à 22:02

    @ Cardamone

    Un signe parmi tant d'autres : la quasi disparition de l'accent régional surtout chez les plus jeunes au profit d'un accent qui se veut celui des quartiers américains ! Triste que tout cela

     

    @ Flipperine

    Mais je ne demande que ça, que tout le monde s'entende mais il n'est pas nécessaire de tout uniformiser pour cela.

     

    @ Eric

    Je ne sais pas, peut-être ont-elles ont été construite à une époque pas très gai où la frontière était plus hermétique....

     

    @ Peache

    Il y a des choses qui nous paraissent évidente de nos jours, comme les congés payés, qui ont été des pures utopies il n y a pas si longtemps alors tu as sans doute raison, retroussons nous les manches...

     

    @ Dan

    Je crois même que l'uniformisation engendre paradoxalement plus de crispations, on le voit bien aujourd'hui ! Merci pour cette vidéo que j'ai déjà vu mais qui m'impressionne toujours.

     

    @ Jonas

    Mais je ne dis pas ça du tout ! Je ne souhaite pas du tout de brassage organisé qui est la voie vers l'uniformisation auquelle je m'oppose... Car du coup, aucun enrichissement mutuel possible.

     

    @ Jean-Pierre

    Je te remercie de tout coeur d'être quand même passé sur mon blog malgré tes soucis !

     

    @ Ventdamont

    Merci beaucoup pour votre visite, quand j'aurai plus de temps j'irai visiter le votre, alors à bientôt

     

    @ Bébert

    les restaurants McDo gâchent tout partout et c'est bien le problème... Les deux églises de Leiding sont toutes les deux belles chacun dans leurs genres.

     

    @ Durgalola

    Mon compagnon est originaire de la Moselle tout comme toi et natif de Metz. Cela fait longtemps que nous sommes pas allés là-bas mais on a récemment évoqué le souvenir de promenade à cheval sur cette frontière (et il me semble bien que nous sommes passés à Leiding) d'où l'idée de cet article.

     

    @ Kasimir

    Si l'on croit qu'il y a un créateur suprême au dessus de nous, alors il est le même pour toute l'humanité selon moi même si chaque culture lui a donné un visage et un nom différent... C'est d'ailleurs aussi une richesse qui malheureusement a engendré des conflits... Ta question est très intéressante !

     

    @ Tata Tounette

    Ton commentaire résume bien ce que j'ai laborieusement cherché à faire passer dans cet article ! Malheureusement, alors que certains ne tolèrent pas la différence, d'autres cherchent à effacer ces différences croyant bien faire... ce qui est une grosse erreur à mon avis. Merci à toi

     

    Bizatous et à bientôt, bon week-end

    Esclarmonde

    14
    Jeudi 10 Avril 2014 à 23:24

    Un très bon article que celui-là, d'abord intéressant au niveau géographique et culturel, je ne connaissais pas ce village.

    Puis parce que tu y soulignes la diversification culturelle qui est aussi un de mes crédos.

    Uniformisation, mondialisation sont des mots qui me font très peur.

    Ce danger nous guette de plus en plus.

    15
    Vendredi 11 Avril 2014 à 10:02
    Joseph Guégan

    Bravo pour ton article avec un choix judicieux de ce hameau.
    Je rêve d'un jour où les différentes cultures puissent cohabiter sans se combattre.

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    16
    Vendredi 11 Avril 2014 à 21:49

    @ Rakaniac, 

    Et au niveau des musiques, en France il y en a plus que pour le rap et d'autres musiques "mondialisées" sur les grands médias, la musique aux influences traditionnelles de nos régions sont ignorées comme d'ailleurs sont ignorées les musiques celtiques, bretonnes comprises ! C'est inquiétant. Modestement mais avec talent, tu fais partie de ceux nombreux qui montrent autre chose et cette uniformisation frappe de plus les gens qui cherchent autre chose, j'en suis sûre. En attendant, c'est vrai que c'est assez effrayant. 

     

    @ Joseph,

    En Europe, on était bien partis pour une telle cohabitation, mais l'argent et la compétition entre pays met à mal cette harmonie sinon, je pense qu'une telle cohabitation est possible si on le veut bien !

     

    Passez tous les deux un bon week-end, bises

    Esclarmonde

    17
    naturesereine
    Samedi 12 Avril 2014 à 10:32

    J'avais ressenti très fort ce passage de frontière en allant en Bavière, ce changement de monde avec L'Allemagne si propre, si fleurie bises

    18
    Samedi 12 Avril 2014 à 15:12

    Hello

    Bravo pour cette note qui fait réfléchir, j'ai bien lu et comme Joseph Guéngan( commentaire ci-dessus) je rêve d'un jour où les différentes cultures puissent cohabiter sans se combattre. .

    Amitiés

    Janie

    19
    Samedi 12 Avril 2014 à 21:19

    @ Cathie

    En Allemagne, e ne suis jamais allé au delà de la Sarre et de Trêves (tout près de la Lorraine) et c'est bien dommage, et la Bavière ça doit être vraiment magnifique. Passe une belle soirée, bisous

     

    @ Janie

    Et moi aussi, il nous reste à vaincre la mégalomanie et le goût du profit pour arriver à un monde pacifique et varié ! Tu parles de Joseph, tu devrais aller voir son blog, ses photos sont magnifiques. Bises et belle soirée

     

    Esclarmonde

    20
    Lundi 14 Avril 2014 à 07:33

    Nous sommes vraiment très compliqués... Et pourtant...

    Je  ne comprends pas, je ne reçois pas la newsletter et me suis inscrite... plusieurs fois... Je recommence...

    Merci pour ce partage

    Bonne journée

    21
    Mardi 15 Avril 2014 à 21:17

    @ Jackie

    J'ai vérifié : tu es bien abonnée sur mon blog et je ne comprend pas pourquoi tu ne reçois rien de ma part. Regarde si par hasard, mes newsletters ne seraient pas dans tes spams, je crois que c'est déjà arrivé à un de mes abonnés. Je te dis à bientôt, bises

    Esclarmonde

    22
    Mercredi 16 Avril 2014 à 16:47

    J'aime beaucoup ton point de vue sur les différences de cultures d'habitudes, de  la différence entre les bâtiments. Difficile à rester dans l'harmonie avec des manières de pensée si différents. Oui l'économie cela marchera toujours, mais la solidarité entre les Européens, c'est une autre histoire; Chacun chez soi, c'est le maitre mot!


    Bises


    Hélène

    23
    Vendredi 18 Avril 2014 à 14:40

    Bonjour Hélène, il est difficile selon moi de mettre de côté ses différences même au nom de l'économie d'autant plus que celle-ci favorise les riches avant toute chose ! 

    Passe un très beau week-end de Pâques, je t'embrasse

    Esclarmonde

    Pâques

    24
    Vendredi 25 Avril 2014 à 11:40

    bonjour Esclarmonde


    tres bel article mais passé la frontière , la mémoire n'entend plus les voix connues, la terre étrangère a qq chose d'angoissant, c'est d'en parler mais survivrions nous à un changement radical de culture et de culte


    regarde la tour de Babylone.... les langues se sont mélangées pour séparer les peuples, je ne suis pas pour un peuple unique, chacun a ses habitudes, sa nourriture, ses coutumes pourquoi vouloir fêter Noel avec les musulmans qui n'ont pas de Noel, pour eux c'est seulement du commerce- c'est un exemple)


    la France se veut libérale, quand tu parles de l'Allemagne nous sommes proches mais prend l'Arabie Saoudite où les femmes ne peuvent pas conduire... serais tu prête à faire se sacrifice ?


    de toute façon il y a des guerres partout..  triste est cette époque tourmentée -règne du fric


     si on ouvrait les frontières, il faut penser que ce n'est pas nous qui irons par ex en afrique mais l'afrique qui nous envahirait et alors sommes nous prêts, déjà qu'il y a un maximum de clandestins vivant de rapines, comment ferions nous pour les nourrir et les loger


    tu vois ce que je veux dire ? ton article est tres intéressant mais il appelle une grande réflection


    je t'embrasse Esclarmonde à bientôt


    belle journée - joelle GIFS BON VENDREDI


      

    25
    Mercredi 30 Avril 2014 à 22:56

    Bonsoir Joelle, je te répond après un long week-end en famille...

    les terres étrangères peuvent être angoissantes ou rassurantes, c'est selon, certaines terres correspondent à mon tempérament, d'autres absolument pas c'est selon.... Par contre, je ne suis pas le genre de personne qui va prétendre à être bien partout, ceux là mentent ou n'ont pas de personnalité à mon avis ! 

    Et je te rejoins quand tu dis que les frontières sont trop ouvertes ce qui est une menace pour nos identités mais aussi celles de pays plus lointains, les Africains n'ont rien à gagner avec une population qui émigre en masse et nous non plus car un apport trop important de populations est trop difficile à gérer et à assimiler, surtout dans nos sociétés en crise.

    Si mon article apporte des questionnements, tant mieux, je l'ai conçu pour... J'espère que tu vas bien, je te dis à très bientôt, bisous

    Esclarmonde

    1 mai

    26
    Jeudi 1er Mai 2014 à 13:42

    Porte bonheur.... je t'embrasse Esclarmonde


    je reviendrai


    joelle

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :