• Un bout de terre glacé

       Après l'île la plus isolée du monde, une autre terre des extrêmes : le Nord-Est de la Sibérie, une région parfaitement méconnue, la Tchoukotka, le pays des Tchouktches, un peuple sibérien, proche culturellement des peuples d'Alaska mais longtemps séparés d'eux pour des raisons géostratégiques. 

     

    Au bout de la terre

     

     

       C'est dans cette région très rude que se situe la trame du roman "Unna" du plus célèbre écrivain tchouktche, Youri Rytkhéou (1930-2008) qui également l'un des plus célèbres écrivains issus des petits peuples de l'ex-Urss.

     

    Au bout de la terre

    Campement traditionnel tchouktche

     

       Longtemps isolés, les Tchouktches ont vu leur destin bouleversé par le modernisme et l'idéologie soviétique. C'est ainsi que de nombreux enfants tchouktches ont été prématurément séparés de leurs familles et envoyés dans des internats où ils apprenaient à devenir de parfaits citoyens soviétiques.

       C'est ce qui arrive à la jeune Unna dans les années 60, à l'époque brejnevienne. Son intelligence fait qu'elle apprend très vite le russe et oublie sa langue maternelle et est promise à des études universitaires. De plus, elle rejette la vie traditionnelle des Tchouktches, basée sur le nomadisme, le chamanisme, l'élevage des rennes et la chasse. Elle a même honte de son père, toujours habillé en habit traditionnel et atteint d'alcoolisme, alcoolisme qui fait rage dans cette communauté déstabilisée et acculturée. De nos jours, c'est plutôt l'exploitation gazière et pétrolière qui menace les peuples sibériens (par exemple les Nenets du nord de la Russie). Et l'alcoolisme est aussi un menace terrible au point de menacer la pérennité du peuple tchouktche (voir un excellent article sur le sujet ici)

     

    Au bout de la terre

     Les étendues glacées de la Tchoukotka

     

       Unna, bon petit soldat du système, va bientôt atteindre les plus hauts sommets de la société soviétique mais un choix de vie privé jugé hasardeux par la nomenklatura locale bloque son ascension jusqu'à sa dégringolade sociale et la déchéance finale.

       C'est un roman que j'ai trouvé par hasard à ma médiathèque, il est indubitablement tragique et je le déconseille à des lecteurs qui aiment les histoires positives et qui finissent bien mais il a eu l'avantage de me faire découvrir un peuple et une culture que je ne connaissais pas du tout.

       D'autres part, tout n'est pas noir dans ce livre avec deux personnages qui gardent leur dignité et leur humanité dans un système qui n'est, non plus la terreur brute stalinienne, mais un régime médiocre fait de passe-droit et de corruption où l'alcool coule à flot, il s'agit d'Ovno, le père d'Unna et d'August, l'ami d'enfance d'Unna, qui reste lucide jusqu'au bout vis-a-vis de la société où il vit.

       Et de plus, l'auteur nous fait partager par certains passages lyriques, la beauté rude de sa région natale où l'hiver est très long et glacial et l'été bref mais magnifique...

       "Unna" de Youri Rytkhéou est paru aux éditions Acte Sud, une maison d'édition que j'affectionne car elle ouvre de nombreux horizons...

     

    Un bout de terre glacé

     

     

    Une vidéo sur le mode de vie tchouktche . :

     

     

    Article couplé avec un autre sur mon blog de musique sur les traditions musicales tchouktches.

     


    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 14 Septembre 2014 à 22:48

    C'est très intéressant, je ne connaissais pas les tchoukches, je m'endormirai plus savante ce soir.

    Actes sud  est une collection très agréable j'ai acheté pas mal de livres, et tu as raison elle fait pas mal voyager.

    Bises et bonne nuit

    2
    Lundi 15 Septembre 2014 à 04:26
    mavienchine
    Bonjour De passage chez mon amie flipperine, un pti saut pour découvrir ses amis. très joli et fort bien fait ton blog, peut-être à bientôt sur le miens Je te souhaite un très bon lundi Nos amitiés Qing&René
    3
    Lundi 15 Septembre 2014 à 09:13

    BRrrr,bien trop froid pour moi(jusque - 60 degrés?)...Mais,ils sont chez eux.C'est leur région.Ils y sont habitués et ils l'aiment...Bises,bon lundi,Jean-Pierre

    4
    Lundi 15 Septembre 2014 à 09:15

    Nous avons du mal à imaginer la vie de ces personnes dans un milieu aussi hostile et différent du nôtre. Merci pour ton invitation à lire le roman et à mieux chercher à comprendre ces frères humains si loin de nous.


    Bisous et bon début de semaine


    Alain

    5
    kas
    Lundi 15 Septembre 2014 à 15:44

    et bien tu voyages !

    et tu nos fais voyager.

    Que mangent les Tchouktches

    de la tchouktcroute évidemment !

    je plaisante... pour ne pas pleurer

    bises de pinson

     

     

     

     

     

     

     

     

    6
    Lundi 15 Septembre 2014 à 18:03

    tjs intéressant de connaître d'autres civilisations

    7
    Lundi 15 Septembre 2014 à 22:29

    je partage avec toi la lecture de ce livre. Un livre que j'avais beaucoup aimé. Bises 

    8
    Lundi 15 Septembre 2014 à 22:58

    Je ne connaissais pas non plus, ni ce peuple ni ce livre. Merci pour le partage Esclarmonde et pour l'horizon ouvert!

     

    9
    Mardi 16 Septembre 2014 à 16:40

    je lis un livre sur l'histoire d'une chamane et comment, les chamanes avaient été pourchassés par la sté communiste. Pour le village, il s'agit d'un village de l'Hérault. Bises 

    10
    Mardi 16 Septembre 2014 à 18:38

    Un superbe article où je découvre un univers que je ne soupçonnais même pas.Merci


    Passe une grès bonne soirée

    11
    Mercredi 17 Septembre 2014 à 07:12

    Je ne connaissais pas du tout alors je suis ravie de découvrir Esclarmonde. Et te dire ici que je ne trouve pas la Haute-Loire austère... jamais :-)   Le moindre petit rayon de soleil l'illumine même quand le ciel est gris et que les prairires sont rousses ou noires, j'adore toutes ces tonalités d'une richesse exceptionnelle :-) bises

    12
    Mercredi 17 Septembre 2014 à 22:04

    @ liviaaugustae,

    je ne possède pas de livres Acte Sud chez moi mais j'en ai lu pas mal que j'ai emprunté à la médiathèque et j'ai pu voyager en Norvège, Russie, Irlande entre autre pour pas cher....

     

    @ Mavieenchine

    Je vois que vous faites un blog sur la Chine, voilà qui est original ! J'irai faire une visite plus approfondie et si j'oublie (car je vais sur beaucoup de sites...) n'hésitez pas à me recontacter yes à bientôt

     

    @ Jean-Pierre

    Je crois que moi aussi je suis trop habituée à des climats tempérés et je redoute autant les climats équatoriaux que polaires ! Mais visiter ce genre d'endroit doit être passionnant... enfin jusque quelques jours et pas en hiver !

     

    @ Alain

    Vivre dans une tente en peaux de bêtes par des températures extrêmes, voilà qui est difficile à imaginer en effet ! Mais pour moi qui crains l'uniformisation de nos cultures, je me réjouis plutôt que des gens ont un mode de vie complétement différent du mien me rassure.

     

    @ Kas

    Beaucoup de voyages en effet en ce moment mais bientôt je devrais parler tout simplement de... la France ! Histoire de changer un peu ! Merci pour le jeu de mot, je n'y aurais jamais pensé.

     

    @ Flipperine

    Tu as tout à fait raison ! Ca permet de relativiser la notre de civilisation

     

    @ Durgalola

    Ravie de trouver quelqu'un qui l'a lu comme moi ! Toutes les religions avaient été pourchassés par l'Union Soviétique officiellement athée... Triste. Quant à l'Hérault, il y a énormément de très jolis villages.

     

    @ Cardamone

    Sans doute que le rideau de fer nous a caché bien des choses intéressantes, et même si tout cela est fini depuis 25 ans, on a encore beaucoup à découvrir sur ces peuples de l'Est.

     

    @ Jackie

    Je ne le soupçonnais pas non plus ce monde, il est toujours bon de s'instruire un peu

     

    @ Cathie-Nature Sereine

    Ce n'est certainement pas moi qui te dirait que la Haute-Loire est austère et certainement pas l'Auvergne dans son ensemble vue qu'en plus c'est ma région d'origine ! Et il y en a des vilains clichés sur des  biens des endroits hélas....

     

    Bises et belle soirée à tous

    Esclarmonde

     

    jeudi

    13
    Samedi 20 Septembre 2014 à 06:27

    Quelques mots sur ce copier-coller pour vous donner de mes nouvelles


    Une semaine de vendange m'a tenu éloigné des blogs mais mon ordinateur portable défaillant en réparation au SAV me force à allonger mes vacances ....


    J'espère qu'elles ne vont pas durer trop longtemps car mon inspiration déborde...


    J'ai bien mon smartphone mais à part aller sur mon compte Facebook je ne peux guère faire de choses avec...


    A bientôt mes Ami(e)s


    Bon weekend 


    Bisous


    Timilo

    14
    Dimanche 21 Septembre 2014 à 10:16

    Bonjour Timilo, copié-collé ou pas, merci d'être passé sur mon blog. On est tout démunis maintenant quand on a plus ces satanés engins que sont les ordinateurs... J'espère qu'il sera bientôt réparé et surtout que les vendanges soient belles.

    Bisous et doux dimanche à toi

    Esclarmonde

    15
    Lundi 22 Septembre 2014 à 17:56
    Joseph Guégan

    J'ignorais tout sur ce peuple !
    Désolé pour mon silence pendant ces derniers jours. J'étais parti sans Internet à la "chasse aux cols" à vélo. Les articles de mon blog étaient programmés.

     

    16
    Lundi 22 Septembre 2014 à 20:45

    @ Joseph, je n'ai pas eu ta visite en effet pendant quelques temps mais si tu as passé de très bons moments en vélo, c'est le principal. Il faut bien que l'on décolle de nos ordinateurs de temps à autre ne serait-ce que pour faire des articles ensuite. Quant aux Tchouktches, je suppose qu'il y a des magnifiques photos à prendre chez eux mais en vélo ça fait bien loin ! Passe une belle soirée

    Esclarmonde

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :