• A tous et à toutes, très beau week-end de Pâques !

    A bientôt

     

    Petite pause pascale

     

    Petite pause pascale

     

     

     

     


    8 commentaires
  • 2ème partie de la promenade à la chapelle de Lauzières (1ère partie ici) :

     

    Le toit du clocher a bénéficié d'une restauration soignée 

     

     

     La colline où se situe la chapelle domine la large vallée où se situe le village du Brusquet au sud. Au nord, elle surplombe la vallée de la Bléone, rivière qui prend sa source dans le massif des Trois Evêchés et qui se jette dans la Durance après être passé à proximité de Digne. 

     

     

    Les ruines de l'ancien château ont été consolidées pour une découverte en toute sécurité

     

     

     Un chêne vert (appelé aussi parfois yeuse) typique du paysage méditerranéen, et qui fait contraste avec la végétation montagnarde qu'on trouve à seulement quelques kilomètres de là.

     

      

    Vue au sud sur le pic de Couar (1988 m) et la barre des Dourbes qui forme une crête au dessus de Digne.

     

     

     Un dernier regard avant de redescendre... 

     

     

     

     

     

    En redescendant le chemin, on remarque un signe toujours revigorant de la prochaine venue du printemps (nous ne sommes que le 28 février)

     

     

    En redescendant le chemin, nous avons une jolie vue sur le hameau du Mousteiret dont le nom évoque la présence d'un prieuré au Moyen-Âge.

    La photo n'est pas très nette pour cause de temps devenant de plus en plus gris et probablement par la non maîtrise des réglages de mon APN de ma part... 

     

     

    Petite chapelle à proximité de la route principale (Digne-Barcelonnette).

     

     

    La prochaine promenade aura lieu non loin de là mais beaucoup plus haut dans un décor plus montagnard

     

     

     

     


    11 commentaires
  •    Non loin de chez moi (enfin à 30 kms en voiture quand-même) se trouve une colline qui domine le village du Brusquet près de Digne-les-Bains, avec une chapelle. Cela faisait longtemps que je voulais m'y rendre et pour les vacances d'hiver de mes enfants, enfin nous nous décidons à faire la montée vers cet endroit...

     

     

    Pour y accéder, on prend un chemin qui monte en pente assez douce au milieu d'une végétation dite de "climat méditerranéen dégradé" (chênes pubescents, chênes verts, genévrier, thym...). Des cèdres de l'Atlas ont aussi été plantés.  Arrivées presque en haut, on a la surprise de trouver ce mûr qui ressemble à un ancien rempart.

     

     

    Et il y a aussi ce donjon... J'apprendrai par la suite, grâce à internet, qu'un château avait été bâti et que le village du Brusquet était, à une époque, implanté là avant d'être installé dans la vallée...

     

     

    Et voilà la chapelle de Notre Dame de Lauzières, qui est en fait l'ancienne église castrale (rattaché au château).

     

     

     Elle a été rénovée assez récemment et est maintenant classée, j'aime beaucoup ce crépis ocre que les nuages gris mettent bien en valeur.

     

     

    Le donjon avait été placé dans un endroit idéal, la vue y est sublime..

     

     

    La vue est magnifique de cette colline et dans toutes les directions (ici vers le sud) 

     

     

    Le donjon a été bien consolidé bien qu'une partie du mur manque.

     

     

    A proximité de l'église, subsiste des ruines.

     

     

    Vue vers le Sud-Ouest et la large vallée qui arrive aux portes de Digne 

     

     

    Ici vue vers l'Est et le massif des Trois Evêchés, devenu brusquement célèbre depuis et pour de bien tragiques raisons...

     

    (fin de la 1ère partie)

      

     

     

     


    13 commentaires
  •  

    Bad gateway

     

     

    C'était lui,

    Presque lui.

    Il lui ressemblait,

    Enfin un peu...

    Tant d'errances

    Et d'erreurs,

    404 not found,

    Pour le retrouver

    Enfin...

    Fée électricité,

    Des milliers d'images

    Et de messages

    Qui se croisent,

    Bad gateway.

    Sur le grand écran

    De nos désirs,

    De nos souvenirs,

    De nos oublis

    Soudain resurgis.

     

    Dans ce long naufrage,

    Je croise ton visage

    Par écrans interposés.

    Pixels magnifiés,

    Un rêve aléatoire,

    Un écran miroir

    Reflet de mes regrets,

    De mes idées noires,

    Où se perd ma mémoire.

    Un clic de souris

    Et tout est fini,

    Ecran noir total,

    Début d'insomnie.

    Un rêve d'idéal

    Jamais achevé,

    Jamais commencé

    Et Tu disparais,....

    Ecran de fumée....

     

    Bad gateway

     

     

     


    14 commentaires
  •    Lorsqu'on arpente les rues de Rosans, on remarque très vite des insectes géants semblant tout droit sortis du Carbonifère...
     

    Rosans - les sculptures de Philippe Demarchi

     

     

     

    Rosans - les sculptures de Philippe Demarchi

     

     En fait, il s'agit des oeuvres d'un artiste vivant sur la commune : Philippe Demarchi

     

    Rosans - les sculptures de Philippe Demarchi

     

     Probablement un peu réac, je suis rarement emballée par les oeuvres contemporaines qu'on installe dans nos villes... Mais ces sculptures en métal m'ont beaucoup plus et se marient bien aux maisons en grès de Rosans.

     

    Rosans - les sculptures de Philippe Demarchi

     

     Une oeuvre plus farfelue mais très humoristique a été installée près de la boulangerie du village. Un drôle de vélomoteur à hélices... 

     

    Rosans - les sculptures de Philippe Demarchi

     

    Certaines oeuvres de Demarchi sont en vente à la Tour Carrée où sont également exposés d'autres objets réalisés par les artistes locaux pendant l'été.

     

    Rosans - les sculptures de Philippe Demarchi

     

     Pour finir, la façade nord du château de Rosans. Il n'a pas de style très particulier. La façade sud est inaccessible car c'est une propriété privée (avec des chambres d'hôtes et un salon de thé) mais il a été une résidence du duc de Lesdiguières, figure majeure du Dauphiné à l'époque des guerres de Religions et dernier connétable de France. 

     

    Rosans - les sculptures de Philippe Demarchi

     

     Et la grande place adjacente au vieux village. On y trouve l'église qui n'a pas une architecture très remarquable (elle date du XIXe siècle) mais elle très agréable à l'intérieur. 

     

    Rosans - les sculptures de Philippe Demarchi

     

    La fontaine au centre de la place est elle dédiée au préfet Charles-François de Ladoucette qui avait beaucoup oeuvré pour la modernisation des Hautes-Alpes au XIXe siècle. 

     

    Rosans - les sculptures de Philippe Demarchi

     

    Et en ce jour d'été, elle servait à étancher la soif des chevaux...

    J'ai fait un oubli un peu fâcheux lors de ma ballade dans Rosans : la mairie. Elle a la particularité d'être installée dans un ancien temple protestant, un beau bâtiment de forme octogonale (voir ici)

     

    Et pour finir, une jolie vidéo du village et des environs faite par un amateur de parapente :

     

     

     Quelques liens :

    - office de tourisme intercommunal des Baronnies ici

    - Page sur le village de Rosans et les alentours ici

    - Des artistes locaux dont Philippe Demarchi ici

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    18 commentaires