•  

         La chaleur qui règne en ce moment me fait repenser à une vieille chanson de Charlélie Couture "Envie de l'eau" qu'on trouve dans son album "Poèmes rock" sorti en 1981 (trente ans déja !) où l'on trouve aussi son célèbre tube "comme un avion sans aile". Il y a quelques jours, mon fils a farfouillé dans mes vieilles cassettes que je n'écoute plus et m'a retrouvé cet album. Le son est vraiment mauvais par rapport à mes CD et mes téléchargements mais j'ai eu plaisir à le réécouter sans savoir que la chanson "Envie de l'eau" allait être vraiment d'actualité quelques jours plus tard. On frôle les 30° dans ma montagne et hier, dans la vallée de la Durance, il faisait 38°... 

     

       Reste que si l'on râle un peu-  et je comprend un peu ceux qui habitent dans des villes étouffantes comme Grenoble, Clermont-ferrand, Toulouse...- en hiver on les attend ces "grosses chaleurs lourdes comme de la crème au beurre"comme disait Charlélie à une époque où l'on parlait pas encore de "réchauffement climatique"...

     

       Cette vidéo qui présente quelques photos de paysages d'été n'est pas terrible mais c'est la seule que j'ai trouvé avec cette chanson.

     

        Bonne écoute !!

    (n'oubliez pas de couper avant ma chanson de blog !) 


     


    10 commentaires
  •    Pour le 103ème thème de la communauté "musique à coeur ouvert", Anne-Laure nous propose comme thême son pays la Belgique, pays qui m'inspire beaucoup de sympathie car j'ai rencontré plusieurs belges qui étaient tous chaleureux et ouverts et aussi parce qu'une partie de mes origines est belge (par une arrière-grand-mère), pourtant je ne suis jamais allée là-bas.

     

       Je vous propose un chanteur néerlandais mais d'expression française, Dick Annegarn, qui était assez populaire en France dans les années 1970 mais dont la carrière se poursuit toujours, avec une de ses chansons les plus connus qui date de 1974.

     

    (n'oubliez pas de couper ma chanson de blog avant de visionner la vidéo !)

     


       Cette vidéo montre de belles vues de Bruxelles et je me dis que cette ville mériterait une petite visite...


     


    15 commentaires
  •     Non ! (malheureusement), je ne suis pas allée en Irlande pour mes vacances cette année, mais ce n'est que partie remise... Ce n'est qu'un petit tour virtuel à travers une chanson que j'ai connu d'une façon sympathique sur youtube. 

     

       Un jour, à l'époque de Noël, j'ai reçu un message sur mon ancien compte youtube (je l'ai changé depuis), c'est "Paddyangel", un canadien d'origine irlandaise qui m'envoyait une vidéo d'un groupe irlandais originaire du comté du Donegal (au Nord-Ouest de l'Irlande), comté dont est originaire paddyangel.

     

       Ce groupe, Goats Don't Shave (les chèvres ne rasent pas) est à l'origine une bande de copains musiciens comme il en existe tant en Irlande. Ils ont réussi a gagner une grande notoriété dans leur pays au début des années 1990 avec leur album "The Rusty Razor" (le rasoir rouillé) avant de se séparer quelques années plus tard après avoir fait deux autres albums.

     

       Le nom de leur groupe, qui parait assez étrange, vient d'un incident auquel les membres du groupe ont assisté dans un pub.

       Un vieil ivrogne s'était vu ordonner de rentrer chez lui, de se nettoyer et de se raser. L'homme s'est éloigné en marmonnant : "les chèvres ne rasent pas ! les chèvres ne rasent pas !..."

     

       Le morceau que m'a fait découvrir Paddyangel est le premier de leur album "The Rusty Razor". Il évoque une épisode dramatique dont l'histoire irlandaise regorge, celui des évictions de Derryveagh dans les années 1860 qui ont fait suite à la construction d'un château, le château de Glenveagh, par un membre de la petite noblesse, le capitaine John Adair.

     

       Celui-ci s'était enrichi aux Etats-Unis et avait des vues mégalomanes, voulant égaler le château de Balmoral, propriété de la couronne d'Angleterre ! Pour arriver à ses fins, il a fait expulser 224 petits fermiers qui louaient ses terres. Ceux-ci, très pauvres et déja appauvris par la Grande Famine encore très récente, n'ont eu d'autres choix que de se réfugier dans un "workhouse" (sorte de foyer pour pauvres) ou de s'exiler, certains en Austraile... Pendant ce temps, Adair a pu obtenir environ 100 kms carrés de propriété. On ne s'étonnera pas que John Adair est resté une figure très impopulaire dans le comté de Donegal où il est considéré comme un sinistre personnage...

     

       La chanson que voici relate cette triste histoire. La vidéo n'est pas terrible si on peut l'appeler "video" d'ailleurs vu qu'il n y a qu'une image (qui est la pochette de l'album de Goats Don't Shave) mais j'ai adoré la chanson, la voix de l'interprète et la musique.

       Joli cadeau de Noël virtuel en tout cas. Merci encore, Paddyangel !

     

    (n'oubliez pas de couper avant la chanson de blog)

     


     Et vous, vous en pensez quoi ??

     


    5 commentaires
  •    Idir est un auteur compositeur algérien originaire de Kabylie. Les rares fois où j'ai pu l'entendre interviewé à la radio laissent deviner une personne pleine d'humanité et de pacifisme qui prône l'amitié et le partage entre les peuples.

     

       Dans son album "identités" sorti en 1999, il exprime son désir de partage entre différentes cultures en collaborant avec des artistes d'horizons très divers tel Dan Ar Braz, Geoffrey Oryema, Manu chao, Zebda, Maxime le Forestier ou Kate Matheson, une chanteuse écossaise.

     

       Si d'autres albums qui mélangent différentes cultures musicales sonnent trop "blougui boulga" mondialiste, celui-ci est dans le genre, une parfaite réussite. Ma culture musicale n'est pas assez grande pour exprimer ce qui selon moi, fait que cette album aux différentes influences est une réussite, le fait est que maintenant, depuis douze ans, "Identités" est un album que j'écoute régulièrement sans me lasser. Je l'ai connu grâce à une médiathèque, endroit merveilleux pour celui qui veut enrichir sa culture musicale à moindre frais...

     

    une chanson de l'album avec Kate Matheson :

     

    (n'oubliez pas de couper la chanson de blog !)

     

     

     

     

     

    Celle composée par Manu Chao avec la voix de Khalida Messouadi :

    Et cette adaptation du "San Francisco" de Le Forestier que j'adore...

    Régalez-vous bien ! (enfin j'espère...)

    5 commentaires
  •    Sigur Rós est un groupe musical composé de quatre musiciens islandais. Le groupe a été fondé à Reykjavik en 1994. Il a acquis depuis une notoriété grâce nottament à sa complicité avec le groupe britannique Radiohead. Mais il me semble cependant assez peu connu en France... Le nom "Sigur rós" vient en fait du prénom de la petite soeur d'un des membres du groupe.

     

       Je ne sais pas si vous apprécierez leur musique mais leurs vidéos sont de vrais films, des chefs-d'oeuvre de toute beauté en particulier celui-ci : "Glósóli", qui montre le monde de l'enfance en liberté avec en toile de fond les étonnants paysages islandais.

     

     

     

     

       Ainsi que celle-ci, on l'on voit des vieillards retrouver leur âme d'enfant :

     

     

       Tout cela donne, à mon goût, une sensation agréable et rafraichissante de moments où la liberté et l'imagination reprend ses droits...

     

      Et vous, vous en pensez quoi ?

     

     


    5 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique