• le prince des ténèbres (1/4)

      En ce dernier week-end, c'était "la journée contre les violences faites aux femmes", je ne pense pas malheureusement, que ce genre de journée change quoi que soit mais c'est une occasion pour moi de ressortir un texte que j'ai écris il y a plusieurs mois pour enfin le publier après quelques corrections... Assez long, il va être publié en quatre parties.

     

     

    le prince des ténèbres (1/4)

     

       Cela arrive toujours de la même façon : en général les enfants sont déjà couchés, à croire que ton mari calcule son coup. D'ailleurs, il a des grands principes, l'un d'entre eux est que les enfants sont sacrés, la vie est sacrée d'ailleurs pour lui, il te l'a dit plusieurs fois. Tu l'as toujours cru sincère enfin, jusqu'à il y a

    quelques temps, jusqu'à ce jour où il est revenu de son travail, visiblement ivre. 

      

       C'est de plus en plus fréquent qu'entre son bureau et la maison, ton mari fasse une pause dans un bistrot, le plus souvent avec ses collègues. Ce sont les habitudes de bien des hommes et c'est pour cela que jusqu'ici tu n'as rien dit. Tu t'es juré de t'adapter et tu sais que bon nombre d'entre eux ont besoin de décompresser d'une journée de travail, de leur vie familiale, de leurs rêves brisés. Les frustrés sont aussi légion. Le courage leur manque, la vie s'écoule au jour le jour et leurs rêves d'enfant s'éloignent. La frustration grandit comme un mauvais parasite en eux et seul l'alcool soulage, très brièvement, leur douleur. 

     

       Ton mari dit souvent que le système broie l'enfant qui est en lui, il t'a dit cela lors d'une ses de 

    crises où la réalité devient pour lui plus insupportable que d'habitude.  Pourtant, tu lui as dit un jour que,  pour un fils d'ouvrier, il ne s'était pas mal débrouillé jusque là. Tu as raison, t'as-t-il répondu, je ne sais pas ce que je veux et ce que je cherche et cela depuis toujours mais si je suis encore debout et fier, c'est 

    que je t'ai trouvé toi ma princesse que j'aime. 

      

       Tes trois enfants ont entre 1 et 5 ans et peut-être se sont-ils aperçu de rien et il est vrai que ton mari a attendu qu'ils aient pris le bain et se soient couchés avant qu'il commence à te frapper. Cela aurait été dommage qu'ils voient ça, ils sont si heureux, l'aîné à la maternelle et les deux autres avec Maman qui s'occupe d'eux toute la journée, avec un beau jardin, des promenades somptueuses autour et le soir, le bain où ils rient aux éclats. Mais tu commences à avoir peur pour eux. 

      

       Tu es le prototype de la femme soumise, de la ménagère d'autrefois, tu ne maîtrise pas ton corps comme disent les féministes ; tu as changé plusieurs fois de pilule car tu ne les supporte pas. Tu as essayé le DIU, tu ne le supportes pas non-plus, ce machin te donnait des douleurs terribles parfois. Ta vie professionnelle piétine depuis près de six ans car dès que tu veux recommencer à travailler, une grossesse se déclare. Quelque chose venu de temps archaïques te rend fertile, te dicte de te reproduire, de donner des enfants à ton mari qui n'en demande pas tant bien que l'idée de l'avortement lui donne des nausées et toi, tu as trouvé le moyen de tomber enceinte tout en prenant la pilule. Occasion pour toi de te dire que les journalistes parisiens derrière leur bureau ne comprennent rien à des femmes ordinaires comme toi. Le malthusianisme et le carriérisme t'es étranger. Mais on dirait que dans cette société, il faut choisir entre manger et être mangé et comme tu n'arrives pas à être méchante, tu te 

    retrouves proie. 

      

    (fin de la première partie)

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 27 Novembre 2012 à 08:29

    Tres vrai;malheureusement!Tres fréquent et souvent caché.....Et tres bonne journée,Jean-Pierre

    2
    Mardi 27 Novembre 2012 à 08:51

    hummmmm.................


    ça a l'air bien mal parti

    3
    Dan_
    Mardi 27 Novembre 2012 à 09:31

    Le shéma est en effet classique. La pression du boulot de plus en plus forte, la parole qui reste bloquée par pudeur et certainement aussi par une éducation machiste, sa soumission à elle tout aussi culturelle avec son manque de confiance en elle, l'alcool et le rite des copains au café, ... Plusieurs explications , jamais d'excuses. Bises Dan 

    4
    Mardi 27 Novembre 2012 à 10:03
    louv'

    On imagine aisément la suite, terrible. La violence est la force des faibles, mais comment en arrivent-ils là ?...

    Bonne journée à toi, bisous.

    5
    ozy
    Mardi 27 Novembre 2012 à 12:13

    tu as raiuson d'en parler, j'en aiparlé aussi donc je suis bien d'accord avec toi...


    mais tout me semble bien mal engagé avec cette pression de plus en plus forte et l'alcool et les drogues qui majorent le phénomène


    bisous Esclarmonde gif pluiesbelle journée


    joelle

    6
    Mardi 27 Novembre 2012 à 13:31

    Un texte très vrai Esclarmonde belle journée àtoi

    7
    Mardi 27 Novembre 2012 à 14:43

    Je ne sais pas quoi dire... Donc... je ne dis rien,  mais je ne m'explique pas ce "processus" et j'ose espérer qu'il s'agit de cas rares.

    8
    Mardi 27 Novembre 2012 à 15:44

    Bonjour Esclarmonde,

    Un engrenage terrible, insidieux, pervers ... à quel moment serait-il possible de contre-manipuler pour échapper au premier coup ?

    Tu as raison de traiter ce thème, dur, insupportable ... déjà, je tremble de lire la suite !

    Bisous, Plume .

    9
    Jonas D.
    Mardi 27 Novembre 2012 à 16:36

    Brrr ! Je me suis déjà tellement exprimé sur le sujet. Mais il faut en parler toujours pour qu'un jour ces actes indignes soient réduits au néant. Bises.

    Jonas

    10
    lucie3 Profil de lucie3
    Mardi 27 Novembre 2012 à 19:00

     petit coucou bonne fin de semaine

    11
    Esclarmonde Profil de Esclarmonde
    Mardi 27 Novembre 2012 à 22:04

    @ Jean-Pierre, si l'on en croit les statistiques, je n'ose imaginer le nombre de femmes que j'ai rencontré et qui ont été victimes de ce genre de brutalité, l'impression d'échec doit être terrible ce qui explique, en partie, pourquoi il n'est pas évident d'en parler

     

    @ Kazimir, non ce n'est pas très bien partie mais si vous êtes tous sages et lisez tous mes épisodes, je vous emmène en voyage dans l'article qui suivra 

     

    @ Dan, tu sembles avoir une très bonne analyse, je ne sais pas dans quel pays en crise (Espagne ? Irlande ?) les violences conjugales sont en hausse depuis l'effondrement économique, mais comme tu le dis si bien, c'est une explication, pas une excuse !

     

    @ Louv', il y a de quoi être horrifiée mais je crains que les causes sont multifactorielles à mon avis et on ne peut pas traiter ce mal sans traiter d'autres maux (chômage, stress au travail) et je crains que ces femmes servent de défouloir commode à des hommes qui n'osent pas s'en prendre aux personnes qui empoisonnent vraiment leur vie comme leur supérieur hiérarchique au travail ou autres. Triste tout ça

     

    @ Joelle, très bonne réflexion, la vie étant de plus détraquée et le mal être augmentant, ce genre d'horreur ne peut qu'augmenter d'ailleurs les journaux locaux que je consulte sont pleins de faits divers glauques.

     

    @ Katara, merci à toi, j'ai la chance de ne pas avoir été touchée par ce genre de malédiction mais j'espère qu'en effet ça sonne vrai

     

    @ peut-être, malheureusement je crains que ce ne soit pas un cas rare selon des études du moins, sans parler des violences psychologiques qui ne valent pas mieux/

     

    @ Plume, je n'ai pas les solutions étant par bonheur épargnée par cela mais cela ne doit pas être évident, j'espère que ma suite ne sera pas trop effrayante pour toi 

     

    @ Jonas, j'ai bien peur que d'en parler ne suffise pas pour arrêter tout cela surtout que, comme je le disais à Dan et Louv', les origines sont multifactorielles à mon avis. Je crois que j'ai voulu simplement m'exprimer sur un sujet qui me touche et plus égoïstement, c'est une sorte de défi d'écriture pour moi qui, par bonheur, ne connait pas ce genre de situation

     

    @ Lucie, merci à toi, fin de semaine ? nous nous sommes que mardi, tant mieux le week-end promet d'être long 

     

    Merci à tous et belle fin de soirée, bises

    Esclarmonde

     

    12
    Mercredi 28 Novembre 2012 à 06:04

    Je ne comprends pas les hommes qui agissent ainsi ......

    Sans doute qu'ils considèrent leur femme  comme un objet

    Douce journée

    Bisous

    timilo

    13
    Esclarmonde Profil de Esclarmonde
    Mercredi 28 Novembre 2012 à 09:09

    bonjour Timilo, moi non-plus je ne comprend pas j'avoue !! Il y en a qui reproduise ce qu'ils vont petit : leur père battant leur mère, triste tout ça. Passe un jolie journée, pas de trop de pluie chez toi. Bisous

    Esclarmonde

    14
    Mercredi 28 Novembre 2012 à 09:11

    Je suis horrifiée et terriblement en colère quand on aborde ce sujet... Profiter de la faiblesse des autres...On ne peut pas tomber plus bas... Merci d'en parler.

    Bises

    15
    ozy
    Mercredi 28 Novembre 2012 à 14:02

    je ne suis pas femme soumise ... mais pas carrieriste non plus... j'ai voulu un seul enfant comme certaines en veulent 3 ou 4... mais je comprends mal les femmes qui se laissent faire faire des gosses alors qu'il y a tant de moyens de contraception à l'heure actuelle, je vois bcp de cas de femmes désespérées qui n'osent pas avorter... meme si cela s'est démocratisé meme dans le milieu musulman... (je le touche du doigt tous les jours)


    il est certain qu'une scène de violence donne lieu a une scène de réconciliation l'homme voulant montrer qu'il est le chef, faiblesse de la femme et surtout faiblesse de l'homme... qui se sent misérable après avoir assouvi ses pulsions..


    ceci dit le malthusianisme en europe ??? c'est bon dans les pays du tiers et quart monde où il y a trop de bouches à nourri mais ce mr Malthus dans sa définition étend celle ci  à tout développement libre quel qu'il soit


    c'est une aberration à mes yeux, comme cela on n'avance plus..... heureusement qu'au niveau développement industriel et économique on a oublié ce Mr Malthus... reste bien sur les naissances ....


    j'a hâte de lire ta 2e partie...


    je t'embrasse Esclarmonde passe une belle journée


    joelle GIFS PLUIE...IL PLEUThélas la pluie tombe sans arrêt j'espère que c'est mieux chez toi


     

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    16
    Esclarmonde Profil de Esclarmonde
    Mercredi 28 Novembre 2012 à 17:41

    @ Jackie, cela me touche aussi bien sûr au point que cette histoire s'est imposé dans ma tête puis sur le papier. Le gros problème des relations entre les gens c'est le déséquilibre et si on ne veut pas être autoritaire, on risque souvent d'être piétiné alors qu'on veut seulement de l'égalité et de l'équilibre entre les uns et les autres. Passe une belle soirée Jackie !

     

    @ Joelle, merci de ton long commentaire. Peu de pluie chez moi aujourd'hui mais une grisaille bien glaciale... Toute la famille a squatté l'ordinateur aujourd'hui ce qui fait que je vraiment travailler dessus que maintenant et enfin publier la deuxième partie... Je comprend que le choix de l'IVG soit offert mais c'est loin d'être anodin selon moi et je comprend que certaines hésitent à y avoir recours, La contraception a amélioré la vie des femmes mais je crains que des facteurs psychiques très complexes fasse que des fois cela ne marche pas.... Quant à ton commentaire sur la faiblesse, il est très perspicace et je ne peux qu'y souscrire, le plus faible dans l'histoire n'est pas forcément celui qu'on croit  ! A bientôt, je t'embrasse

    Esclarmonde

    17
    Mercredi 28 Novembre 2012 à 20:14
    durgalola

    de tant en parler ces temps-ci ... surtout pour faire vendre ... ne fait pas prendre assez au sérieux, la vie des femmes et des hommes d'aujourd'hui. De plus les violeurs souvent pensent que leurs victimes sont consentantes. C'est monstrueux.

    bises 

    18
    Esclarmonde Profil de Esclarmonde
    Mercredi 28 Novembre 2012 à 20:58

    @ Durgarola, je comprend ton commentaire comme une dénonciation de la dérive libertaire d'aujourd'hui où beaucoup de gens ne savent ou sont les repère et probablement ne savent ce qui relève du viol ou non et,  oui, des gens embrassentdes causes juste pour se faire de la pub. Tout cela est bien triste. Merci à toi, bises et belle soirée

    Esclarmonde

    19
    Vendredi 30 Novembre 2012 à 20:38

    Bonsoir chère Esclarmonde !
    C'est bien triste tout cela... Et encore d'actualité malheureusement, combien de femmes meurent sous les coups de leurs maris ?
    J'ai hâte de lire la suite.
    Bises, bonne soirée

    20
    Esclarmonde Profil de Esclarmonde
    Vendredi 30 Novembre 2012 à 21:24

    Bonsoir Naïs, nous sommes malheureusement dans un monde bien violent même si ça ne voit pas toujours, ce genre de phénomène par exemple. La 2e et la 3e partie sont déja publiées et la 4eme et dernière demain.  Bisous

    Esclarmonde

    21
    Samedi 1er Décembre 2012 à 18:50

    Je pense que tu décris là une situation où malheureusement beaucoup de femmes se reconnaîtront. Poser des mots, sur cette violence ordinaire, c'est déjà beaucoup. Je viendrai lire la suite.

    Bises

    Alain

    22
    Esclarmonde Profil de Esclarmonde
    Samedi 1er Décembre 2012 à 21:31

    Bonsoir Alain, je crains que tu aie raison et que ce genre de situation est fréquente, je connais d'ailleurs des gens qui se sont confié à moi pour me racconter qu'elles avaient connu ce genre de situation sans compter des hommes qui eux, ont plus droit à du chantage ou de la manipulation... A bientôt alors ! Bises

    Esclarmonde

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :