• L'âme des défunts


    L'âme des défunts



    Tu es né par une nuit de tempête,

    Nuit divine où la vie côtoie la mort

    Où vivants et morts ensemble font fête,

    On t'avait prédit une vie d'argent et d'or.

     

    Que tu aurais des dons extraordinaires,

    Que ta vie deviendrait une légende,

    Que tu conterais dans la chaumière

    Les mythes fascinants de l'ancienne Irlande.

     

    Au coin du feu, narrant ces récits anciens,

    Princesses, lutins et ennemis occis,

    Passeur de tradition d'un univers archéen,

    Ressuscitant un monde englouti.

     

    Un premier baiser au soleil du printemps,

    Elle était belle et tendre, tu voulais l'épouser,

    Transmettre à ton tour à de nombreux enfants,

    Le legs précieux de tes ancêtres restitué.

     

    Un jour, il a fallu que tu vive normalement,

    L'âme de tes ancêtres partout piétinée,

    T'intégrer dans ce nouvel environnement

    De piles de dossiers et de loisirs facturés.

     

    Des vils mercenaires en costumes croisés,

    Les grands maîtres de la communication

    Pillant votre or à coup de taux d'intérêt,

    Vous ont tous imposé télé et aliénation.

     

    Le grand bureau vitré où tu t'ennuyais,

    Bouclé par des affairistes impitoyables,

    Ta vie réglée soudainement dynamitée,

    L'alcool seul pour une vie soutenable.

     

    Viens mon amour, on va aller retrouver

    Les fées et les dieux que tu avais oublié,

    Courir à deux dans un espace illimité,

    Entonner les chants des grands guerriers,

     

    Et l'âme des défunts sera à tes côtés...

     

    Esclarmonde, le 13/03/2012


    L'âme des défunts

     

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    lagardére
    Jeudi 15 Mars 2012 à 09:41

    merci d'être passée...et des compliments qui m'ont touchée...oui timuilo un poéte ami...que j'apprecie beaucoup...je reprendrai mes acrivitées sur mon blog très bienôt je ne manquerais pas de venir me balader sur le votre...à trés bientôt...amicalement
    claude

    2
    Jonas D.
    Jeudi 15 Mars 2012 à 09:53

    On ne peut relier ce qui est délié, l'histoire de notre humanité avance vers un inexorable destin, multiples apogées, multiples déclins, un jour viendra où ce rythme deviendra sans effet et il sera vain d'envisager un avenir sous cette forme. Peut-être alors que le moment pour nous de retrouver les fées, les dieux et les chants des grands guerriers sera arrivé. Bises.

    Jonas

    3
    Jeudi 15 Mars 2012 à 09:53

    JE plonge dans cet univers médiéval que j'aime tant,peuplé de Lutins,d'Elfes,de Tolls,de légendes.....Malheureusement,il faut remonter à la surface!!

    4
    Jeudi 15 Mars 2012 à 16:58

    Jolie balade à travers les âges et les mythes. Dommage qu'il faille revenir à la réalité du présent, mais il est toujours permis de rêver...La preuve en est ce poème. A bientôt Esclarmonde, bises.

    5
    Jeudi 15 Mars 2012 à 21:05

    Très joli ballade...

    Merci

    6
    Jeudi 15 Mars 2012 à 21:11

    un univers que j'aime où ta plume a laissé des larmes


     


    bisous

    7
    Esclarmonde Profil de Esclarmonde
    Jeudi 15 Mars 2012 à 21:36

    @ Lagardère, bienvenue ici, mon univers est assez différent mais j'espère qu'il vous plaira. A bientôt

     

    @ Jonas, j'ai abordé ici la perte d'identité (mot dévoyé par Eric Besson mais c'est probablement fait exprés !) mais je pense que c'est les agressions sur la nature et la raréfaction des ressources qui nous forceront à changer.

     

    @ Jean-Pierre, pour moi aussi remonter à la surface n'est pas évident, pire est de nous faire oublier ces vieux mythes au nom du matérialisme.

     

    @ Louv'  je n'analyse pas tout ce qui m'a inspiré ce poème mais il y a sans doute le fait qu'on ne peut vivre sans nos rêves et sans notre culture et ce quel que soit le continent où l'on vit.

     

    @ Jackie, merci à toi de m'avoir suivi dans ce voyage dans le temps

     

    @ Line, des larmes ? Ce n'est pas faux, au dela de cette culture celte, j'ai pensé à des gens celtes ou pas, dont les rêves sont brisés...

     

    Bises à tous, très bonne soirée

    Esclarmonde

    8
    Jeudi 15 Mars 2012 à 21:51

     tu parles Esclarmonde des mythes fascinants de la verte Eire... des âmes des défunts.. cela me fait penser à un livre que je finis certainement ce soir  qui traite des indiens hopis et de leurs croyances..


    pour eux  les âmes des défunts, ce sont les  nuages qui se promènent dans le ciel


    et puis il y a un tas d'autres choses


    tout ce qui est  cru avec amour est beau...


    ton poème est superbe, vivre maitenant quand on a connu avant en Irlande, tu dis "il reste l'alcool pour tout supporter", je ne pense pas que ce soit la solution idéale mais  je te félicite vivement pour cet écrit mais j'ai coupé le son ... lol !!


    je t'embrasse passe une bonne soirée


    joelle

    9
    Jeudi 15 Mars 2012 à 22:10

    Juste un petit coucou Erato, j'ai un gros pb informatique qui m'oblige à reprendre énormément de choses ... bisous, Plume .

    10
    Esclarmonde Profil de Esclarmonde
    Jeudi 15 Mars 2012 à 22:31

    @ Joelle, les peuples indiens et d'autres ont de belles légendes poétiques mais je pense qu'on a tous les mêmes mythes. NOn, l'alcool n'est pas la réponse, bien au contraire, d'ailleurs moi je bois peu, mais il semblerait d'après des journaux en ligne qu'en Irlande et en Grande-Bretagne, c'est un gros problème actuellement.... et en France aussi je le crains ! Bisous 

     

    @ Plume, merci pour ton petit coucou, j'espère que la panne d'ordinateur va vite se résoudre. Bisous

    Esclarmonde

    11
    Vendredi 16 Mars 2012 à 06:27

    J'ai énormément de respect pour les âmes des anciens , je sais qu'après la mot , l'âme vit sur d'autres supports et il ne faut pas les ignorer.

    J'ai beaucoup aimé ce poème , ta façon d'écrire lui donne un sens épique qui frole le merveilleux

    Bravo

    Douce journée ,Esclarmonde

    Bisous

    timilo

    12
    Esclarmonde Profil de Esclarmonde
    Vendredi 16 Mars 2012 à 08:19

    @ Timilo, moi aussi je pense qu'après la mort on ne disparait pas vraiment et problème est que notre société veut rompre avec tout ce qui peut nous rappeler notre passé individuel ou collectif... Merci à toi pour ces compliments et je vais de ce pas découvrir ta nouvelle poésie qui me déçoit rarement ! Bisous et joli vendredi

    Esclarmonde

    13
    Vendredi 16 Mars 2012 à 10:16
    La Vieille Marmotte

    Très beau poème sur la dualité de l'être, tiraillé entre ce qu'il ressent de ce qu'il pourrait être, et la réalité du quotidien ..

    Le mot archéen, dont j'ai dû chercher le sens, suivi du mot éon de ma recherche, ouvre à lui seul la nuit des temps !

    As-tu résolu le problème de "SHORT" ?

    14
    Esclarmonde Profil de Esclarmonde
    Vendredi 16 Mars 2012 à 21:03

    @ LA Vieille marmotte, Merci pour ta lecture, ton interprétation est excellente. Et oui archéen, ce mot est aussi cousin de "archéologue" par exemple ou archaïque, un mot que j'ai appris en Margeride dont la roche viendrait de cette lointaine époque, pas vraiment d'hier donc..

    Sur Short Editions, ils en sont encore à faire concourir les poèmes sélectionnées pour le printemps et moi c'est pour l'été, je suppose donc que les votes ne sont pas encore ouverts.  Merci à toi, bises et bonne soirée

    Esclarmonde

    15
    Dimanche 18 Mars 2012 à 11:55

    ncore un sublime poème by Esclarmonde ! Merci de partager avec nous ton talent. Bises et bon dimanche.

    16
    Esclarmonde Profil de Esclarmonde
    Dimanche 18 Mars 2012 à 21:15

    @ Glycine, merci d'être venue lire cette poésie sortie de mon coeur, mais j'allais tout de même pas garder ça pour moi. BIsous et bonne semaine

    Esclarmonde

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :