• Guillaume le conquérant et le "marketing"

    Guillaume le conquérant et le "marketing"

    Une des plus vieilles BD du monde : la tapisserie de Bayeux qui narre la célèbre bataille de Hastings

     

       Au XIe siècle, l'Angleterre est devenu un royaume anglo-saxon. Le règne d'Edouard le Confesseur est marqué par la prospérité mais il meurt sans héritier. Deux prétendants au trône rivaux, (des Fillon et Coppé de l'époque !), finissent par s'affronter.... 

       Harold, de la très puissante famille des Godwinson, pensent être tout naturellement l'héritier du trône d'Angleterre mais le Duc de Normandie, Guillaume II revendique aussi ce trône qu'Edouard le Confesseur lui aurait promis. Il décide de monter une expédition en Angleterre avec des alliés flamands (sa femme Mathilde était fille du  Comte de Flandres) ainsi que des seigneurs du Nord de la France. 

     

     

    Guillaume le conquérant et le "marketing"

    statue équestre de Guillaume le Conquérant dans sa ville natale de Falaise (Calvados)

     

       Après le débarquement en Angleterre, la rencontre décisive avec Harold se fait dans la localité d'Hastings (dans le Kent) le 14 octobre 1066. Une date ("ten-sixty-six") que les écoliers britanniques connaissent par coeur (avec 1666 année du Grand Incendie de Londres). L'équivalent de notre 1515 sauf que là, il s'agit de la dernière attaque victorieuse d'étranges sur le sol anglais...

       En tant qu'évènement décisif dans l'histoire britannique, la bataille de Hastings est régulièrement reconstituée (ici en 2006)

     

       A cette bataille, non seulement Guillaume et ses alliés gagnent mais Harold y trouve la mort. Aussi Guillaume est couronné roi d'Angleterre le 25 décembre suivant.

       Guillaume, désormais surnommé "le Conquérant" emporte dans ses bagages sa langue et bien qu'il soit descendants de vikings, c'est la langue de son duché d'origine qu'il amène : le dialecte d'oïl normand.

       Aussi, quand on dit que l'anglais a beaucoup de mots français dans son vocabulaire, ce n'est pas tout à fait faux mais ce n'est pas tout à fait vrai non plus.

       Ce n'est pas tout à fait faux car certains mots viennent directement de la variante de langue d'oïl devenue officielle : le français mais ces apports sont plus récents comme dans boudoir ou rendez-vous. Mais ce n'était pas tout à fait juste car si le normand est proche du dialecte d'Île de France, ce n'est pas tout à fait la même chose ne serait-ce que parce que les vikings ont influencé la langue dans cette région.... Par exemple, des mots en ch en français sont en "c" (k) en normand, par exemple marché.

       Je me souviens avoir entendu en fac qu'un mot furieusement en vogue de nos jours marketing, qui vient de l'anglais "market" (marché) viendrait de notre Normandie...  Et c'est la même chose pour merchandising (qui lui vient du français). Un retour à l'envoyeur en quelque sorte (sauf pour le "ing" qui lui est très très germanique...)

    Guillaume le conquérant et le "marketing"

    Le meilleur des mondes de l'anglais mondialisé... pauvre Guillaume...

     

       Avec Guillaume le Conquérant et ses successeurs, le français devient langue de la Cours d'Angleterre, des nobles et des gens lettrés en général pendant que le peuple anglais lui parle toujours le "old english".

       Cette préférence pour le français durera assez longtemps au Moyen-Âge en tout cas assez pour imprimer à l'anglais une marque indélibile, en effet l'anglais moderne recèle de très nombreux mots d'origines françaises (du dialecte normand, du français ou directement du latin).

       Selon Wikipedia, il y aurait environ 29% du vocabulaire anglais qui viendrait du français de quoi se dire, chouette l'anglais ce n'est pas trop difficile...

       Oui, sauf que la "Perfide Albion" a une peu compliqué les choses. Et les pièges en anglais viennent souvent de ces mots venus de l'hexagone : leur sens diffèrent un peu du sens français, on appelle cela des faux-amis...

    Quelques exemples :

    Lunatic : fou, dément

    evidence : preuve

    actually : en fait, en réalité

    character : personnage

    to deceive : tromper, duper...

    journey : voyage

     

    Guillaume le conquérant et le "marketing"

    De quoi devenir "lunatic" en effet...

     

       J'ignore pourquoi le sens est souvent différent en anglais et j'ignore si c'est eux, sur leur île, qui en ont gardé le sens original ou si c'est nous. Le vocabulaire anglais s'en est trouvé très enrichi en tout cas.

       Car rares sont ces nouveaux mots normands qui ont éradiqué un rival germanique, (par exemple le très germanique dale a disparu et a été remplacé par valley)

       Sinon, ces mots se sont ajoutés aux vocabulaire anglo-saxon déja existant. Parfois le mot normand a un sens légérement différent de son rival anglo-saxon

    Par exemple to need et to demand : Les deux peuvent se traduire par exiger mais dans 'to demand' l'exigence est plus péremptoire....

    Parfois le mot normand est plus littéraire que le mot anglo-saxon. exemple : to answer et to respond.


    Cet apport a eu aussi comme effet de donner des mots au sens plus précis, voyons ce qui se passe chez les fleurs anglophone : blossom et flower.

    L'anglo-saxon blossom désigne uniquement les fleurs qui poussent sur les arbres à fleurs.. et flower désigne les fleurs poussant sur des tiges...  A ma connaissance, nous ne faisons pas cette nuance.

     

    Guillaume le conquérant et le "marketing"

     

    la rose anglaise...

     

    Moins facile que prévu donc de manipuler la langue de Shakespeare... Et ce ne sont pas certains profs de fac qui ont contribué à m'éclairer, certains arguant qu'il fallait à tout prix préférer les mots anglos-saxons dans les devoirs écrits, histoire de montrer que l'on est si brillant en anglais !! Alors que c'est bien subtil que ça, oh my God !

     


    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 12 Décembre 2012 à 10:14

    j'ai toujours été une mauvaise élève en Anglais.... il m'aurait certainement fallu des profs dans ton genre pour raconter de belles histoires.....

     

     

     

    2
    flipperine Profil de flipperine
    Mercredi 12 Décembre 2012 à 11:55

    l'anglais n'est pas si évident que cela à apprendre

    3
    ozy
    Mercredi 12 Décembre 2012 à 14:22

    j'aime bien l'anglais meme s'il y a des subtilités entre l'écossais, l'irlandais et l'américain mais on se comprend toujours


    tu es a fond dans le sujet je vois mais c'est aussi bien de potasser çà plutôt que l'hiver arabe...


    je t'embrasse Esclarmonde au chaud


    joelle

    4
    Mercredi 12 Décembre 2012 à 18:59

    Merci pour tous ces renseignements tres fouillés...Je n'avais jamais pensé à Flower et Blossom.J'ai connu un groupe anglais,fin des années 60,qui s'appelait"Blossom Toes"avec Jim Cregan comme guitariste..Deux albums,pas mal du tout,et le groupe s'est éparpillé....Bonne soirée(glaciale),Jean-Pierre.

    5
    kasss
    Mercredi 12 Décembre 2012 à 20:34

    mais pourquoi on se bat toujours ?

    6
    Esclarmonde Profil de Esclarmonde
    Mercredi 12 Décembre 2012 à 21:08

    @ Annie, j'ai eu beaucoup de profs nuls moi aussi (sauf en 6e et 5e ce qui m'a permis d'avoir des petites bases) ce qui ne donne évidemment pas envie surtout que leur univers se confinait à la vieille Angleterre avec le 5 o'clock tea... Pas très passionant tout ça ! Mon déclic avec l'anglais s'est fait plus tard pendant ma vie active.  J'ai fait aussi de l'italien et bizarrement, les profs dans cette matière, étaient bien plus intéressants.

     

    @ Flipperine, ce n'est pas tant que c'est difficile mais on nous bassine tellement en nous disant que c'est facile qu'il y a de quoi avoir de mauvaises surprises.

     

    @ Joelle, l'accent américain j'ai du mal... Après plusieurs mois passées en Anglophonie, j'avais toujours un peu de mal pour comprendre les dialogues dans un film américain... Alors que je comprenais le British parfaitement.

    Pour l'hiver arabe, je ne suis pas indifférente mais je n'y comprend pas grand chose et comme les médias sont orientés, je préfère rester prudente et ne pas avoir d'avis tranché.

     

    @ Jean-Pierre, rigolo comme nom Blossom Toe, orteils de fleurs d'arbres, j'aime bien ce sens de l'absurde, encore un groupe qui m'est inconnu, j'essaierai de faire des recherches aussi !

     

    @ Kazimir, je me posais la même question lorsque j'ai abordé cette bataille de Hastings surtout que les choses ne se sont pas arrangés vu que les guerres sont meurtrières et les civils morflent beaucoup, là cela s'est cantonné à une bataille entre soldats, c'est déjà ça.... Surtout si on compare avec la Syrie aujourd'hui.

     

    Bises, passez une belle soirée

    Esclarmonde

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    7
    Mercredi 12 Décembre 2012 à 21:12
    durgalola

    un article intéressant montrant l'évolution d'une langue ... 

    merci beaucoup et bonne soirée

    8
    Dan_
    Mercredi 12 Décembre 2012 à 22:43
    Dan_

    Plus facile encore "Cul de sac" qui garde son orthographe et même sa prononciation mais avec l'accent. Bonne nuit Dan

    9
    Mercredi 12 Décembre 2012 à 23:58

    Merci pour cette illustration de la bataille de Hastings dont je ne me souvenais plus.

    Et pour la langue anglaise ton information est plus complète que la mienne puisque j'avais oublié l''influence des Normands dans l'évolution de l'Anglais.

    Même si jen ne le parle pas bien, j'ai toujours été attiré par cette langue, qui est devenue la langue universelle.

    En vacances à l'étranger, c'est agréable de pouvoir se débrouiller avec cette langue véhiculaire.

    L'anglais me sert aussi dans mon boulot (contacts avec la clientele) et aussi pour puiser des infos sur internet à propos des mes artistes irlandais et écossais préférés.

    A bientôt

    10
    Jeudi 13 Décembre 2012 à 07:43

    Belle journée à toi Esclarmonde

    11
    ozy
    Jeudi 13 Décembre 2012 à 08:03

    l'anglais Esclarmonde, langue universelle


    je reconnais que j'ai aussi du mal avc les américains et leurs haricots dans la bouche... mais enfin !!


    quant au printemps arabe qui est devenu hiver comme je le dis souvent (je crois d'ailleurs l'avoir entendu après)


    c'est bien qu'ils fassent une expérience eux memes sans ingérence de l'occident pour savoir s'ils pourront s'en sortir seul, enfin c'est mon avis...


    je t'embrasse Esclarmonde bonne journée ici il pleut ... Image du Blog bellasie.centerblog.netet pas froid du tout déjà 10°


    joelle


     
    12
    Esclarmonde Profil de Esclarmonde
    Jeudi 13 Décembre 2012 à 08:39

     

    @ Durgalola, contente que tu aie apprécié car j'avoue que mon article est un peu long et n'ai pas su le synthétiser plus.

     

    @ Dan, je ne savais même pas qu'ils utilisaient ce mots les anglophones alors j'ai cherché sur le dico, ce sont des mots français arrivés plus tardivement chez les Anglais et dont l'utilisation est un tantinet snob... A peu près autant que nous lorsqu'on utilise un mot à eux ! La prononciation doit être rigolote en tout cas.

     

    @ Rakaniac, moi aussi, cette langue me sert beaucoup lorsque je vais sur internet, pour la musique mais aussi pour l'actualité, certains sites d'info étrangers étant souvent plus informés que les français où règne une censure qui ne dit pas son nom. sinon, malheureusement je n'ai pas eu l'occasion de la parler (mal aussi) avec des anglophones depuis plus de trois ans et j'espère me rendre dans les Îles britanniques un de ces jours pour me remettre dans le bain.

     

    @ Katara, passe aussi une belle journée pas trop glaciale...

     

    @ Joelle, l'anglais (enfin la version internationale) est moins une langue universelle que celle de la prépondérance de la civilisation occidentale à mon avis... ce qui rejoint ce que tu dis sur les pays arabes : de toute façon, si on intervient là-bas, ce sera intéressé. Il n y a que les naïfs qui croient que c'est pour les aider... Et ce serait un moyen de leur imposer nos façons de faire et tu as raison, ils doivent chercher des solutions avec leur propre mentalité... Sinon, j'espère que la douceur marseillaise va finir par venir dans mes montagnes !

    Bises et passez une belle journée

    Esclarmonde

    13
    Jonas D.
    Jeudi 13 Décembre 2012 à 09:31

    Tout ce ci est bien intéressant. La langue anglaise ne me séduit que moyennement, pour moi c'est une langue pour la toile et les modes d'emploi*. Je lui préfère la rondeur des langues méditerranéennes, difficile aussi de renier mes origines transalpines. Merci pour ce cours bien sympa. So long. Bises.

    Jonas

    * A joke, of course !

    14
    Jeudi 13 Décembre 2012 à 10:43
    louv'

    Pour moi, ces articles sont un régal. L'histoire, bien sûr, mais surtout la langue anglaise qui m'a conquise dès la 6ème. Il faut dire que j'avais un prof "native" et "so british" :) J'ai toujours pensé que cette langue était beaucoup plus subtile qu'elle n'y paraissait, surtout en littérature.

    Bonne journée, bisous.

    15
    Jeudi 13 Décembre 2012 à 11:54

    La guerre, toujours la guerre... L'homme est incorrigible


    Bises

    16
    Jeudi 13 Décembre 2012 à 13:07

    Very interesting, congratulations !

    17
    Esclarmonde Profil de Esclarmonde
    Jeudi 13 Décembre 2012 à 20:47

    @ Jonas, tu es excusable de penser que l'anglais est une langue de "modes d'emploi" puisque c'est ainsi qu'on nous la présente... J'ai aussi fait de l'italien, une langue magnifique. A la suite d'un séjour en Italie quand j'avais 19 ans, je le parlais courament mais malheureusement j'ai pas mal perdu mon "capital" !

     

    @ Louv', et bien ravie que cela te plaise ! Ma prof en 6e et 5e bien qu'elle était française, était très bien aussi mais par la suite, pendant de longues années, je n'ai eu que des catastrophes....! Quant à la littérature anglaise (mais aussi irlandaise, j'adore !)

     

    @ Jackie, oui les guerres de pouvoir sont toujours d'actualité, heureusement que certaines ne restent que dans le clownesque comme dans un certain parti politique que je ne nommerais pas !

     

    @ Peut-être, thank you so much Maybe and have a nice evening ! 

     

    Bises et belle soirée

    Esclarmonde

    18
    Samedi 15 Décembre 2012 à 10:51

    En réponse à ta mésaventure électrique:qu'est t'il encore possible de faire sans électricité.....??.Et,avant l'électricité!?Tres bonne journée,Jean-Pierre.

    19
    Esclarmonde Profil de Esclarmonde
    Samedi 15 Décembre 2012 à 20:55

    Bonsoir Jean-Pierre, je me suis aussi posée la question hier... Les humains ont vécu tellement longtemps sans électricité, c'est que possible mais je me demande la tête qu'on ferait si on nous annonçait qu'on aurait plus d'électricité pour toujours.... Pour ce qui est de ma panne hier, la chance est que mon poèle à fuel n'a pas besoin de courant pour fonctionner, j'appréhendais juste la nuit qui arrive si tôt en ce moment, lorsque lorsque la nuit était en train d'arriver, le courant est revenu ! très belle soirée

    Esclarmonde

    20
    Lundi 17 Décembre 2012 à 12:04

    Intéressante rétrospective ! mais que "mon" anglais est loin, my God ! Un nom que j'ai toujours aimé : celui du myosotis !

    21
    Esclarmonde Profil de Esclarmonde
    Mardi 18 Décembre 2012 à 08:00

    Bonjour vieille Marmotte, je ne savais même pas comment se dit myositis en anglais, du coup j'ai cherché... Et tu as raison, c'est vraiment joli et poétique. Bisous, passe une belle journée

    Esclarmonde

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :