• Europe renaturée

     

     

     

    Dans cette Europe dénaturée,

    soumise à la loi du marché,

    De la fourberie et de la lâcheté,

    De l'argent et de la télé,

    Des gens se sont remis à marcher,

    A parler, à penser et à rêver.

     

    On te la ressassé pendant des années,

    Toi, le Polonais, l'Anglais, l'Islandais,

    Qu'il n y avait pas d'autre alternative,

    Que c'était mieux que sur d'autres rives,

    En Afrique, en Palestine ou en Asie,

    Qu'à côté d'eux t'étais au paradis.

     

    Des marchands de prêts-à-penser 

    Se sont occupé de ta psyché,

    Télé-réalité, crédit, supermarché,

    T'ont bien occupé pendant des années,

    Toi, le Belge, le Danois, l'Irlandais,

    Tu te croyais bel et bien arrivé.

     

    La fin de l'histoire t'avait t'on dit,

    Les rêves, les révoltes, les poésies,

    Tout cela était entreposé dans les musées,

    Tu avais cru que c'était pour l'éternité,

    Toi le Français, l'Italien, l'Ecossais,

    Devenu consumériste à jamais.

     

    Et puis si tu recommençais à respirer

    A revendiquer un chemin détourné,

    On te montrait sur l'écran de télé,

    Le Nigérian affamé, le Palestinien opprimé,

    Et on te culpabilisait, t'intimidait,

    Qu'après tout ta cage était dorée.

     

    Puis tu as vu ta culture écrasée

    Par des VRP de la médiocrité,

    Tes enfants en danger et les vieillards parqués,

    Ta campagne massacrée pour faire des parcs Disney

    Toi l'Espagnol, le Grec, le Portugais,

    Tu as recommencé à imaginer.

     

    Tu as entendu de nouveau la voix du passé,

    Ceux qui ont lutté pour ta liberté,

    Liberté si gravement en danger,

    Que leurs voix se sont remise à résonner,

    Ils t'ont dit que ton identité était en danger,

    Et tu t'es remis à t'exprimer, à créer, à réinventer.

     

    Et c'est la terre entière qui pourrait en bénéficier....

     

     

    Puerta del Sol

    Rassemblement sur la place Puerta Del Sol à Madrid le 15 mai 2011

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 20 Mai 2011 à 08:07
    Libre  necessite
    C'est un sujet que j'aurais pu traité, que j'aurais du traité, merci de l'avoir fait ainsi . Amicalement Dan
    2
    Vendredi 20 Mai 2011 à 09:18
    les mots écrits de J
    Joli texte militant et plein d'humanité.
    Jonas.
    3
    Vendredi 20 Mai 2011 à 09:23
    Nina Padilha
    Explicite.
    Il n'est pas trop tard...
    4
    Elo
    Vendredi 20 Mai 2011 à 21:16
    Elo
    Alors là, chapeau bas ma belle!!! J'adhère à 100% !!!! et j'adore tout particulièrement tes derniers vers qui sonnent si juste !!!!
    MERCI MERCI

    Bisous
    5
    Samedi 21 Mai 2011 à 14:33
    les mots écrits de J
    Bonjour !
    Je viens de m'inscrire à ta lettre d'information.
    Jonas.
    6
    Mardi 24 Mai 2011 à 18:09
    Line
    c'est un texte magnifique

    l'humanité toute entière se perd


    bisous et bonne fin de journée

    Un sourire de Line
    7
    Michel
    Mercredi 11 Juillet 2012 à 22:06
    Michel
    Liberté
    Sur mes cahiers d'écolier
    Sur mon pupitre et les arbres
    Sur le sable de neige
    J'écris ton nom

    Sur toutes les pages lues
    Sur toutes les pages blanches
    Pierre sang papier ou cendre
    J'écris ton nom

    Sur les images dorées
    Sur les armes des guerriers
    Sur la couronne des rois
    J'écris ton nom

    Sur la jungle et le désert
    Sur les nids sur les genêts
    Sur l'écho de mon enfance
    J'écris ton nom

    Sur les merveilles des nuits
    Sur le pain blanc des journées
    Sur les saisons fiancées
    J'écris ton nom

    Sur tous mes chiffons d'azur
    Sur l'étang soleil moisi
    Sur le lac lune vivante
    J'écris ton nom

    Sur les champs sur l'horizon
    Sur les ailes des oiseaux
    Et sur le moulin des ombres
    J'écris ton nom

    Sur chaque bouffées d'aurore
    Sur la mer sur les bateaux
    Sur la montagne démente
    J'écris ton nom

    Sur la mousse des nuages
    Sur les sueurs de l'orage
    Sur la pluie épaisse et fade
    J'écris ton nom

    Sur les formes scintillantes
    Sur les cloches des couleurs
    Sur la vérité physique
    J'écris ton nom

    Sur les sentiers éveillés
    Sur les routes déployées
    Sur les places qui débordent
    J'écris ton nom

    Sur la lampe qui s'allume
    Sur la lampe qui s'éteint
    Sur mes raisons réunies
    J'écris ton nom

    Sur le fruit coupé en deux
    Du miroir et de ma chambre
    Sur mon lit coquille vide
    J'écris ton nom

    Sur mon chien gourmand et tendre
    Sur ses oreilles dressées
    Sur sa patte maladroite
    J'écris ton nom

    Sur le tremplin de ma porte
    Sur les objets familiers
    Sur le flot du feu béni
    J'écris ton nom

    Sur toute chair accordée
    Sur le front de mes amis
    Sur chaque main qui se tend
    J'écris ton nom

    Sur la vitre des surprises
    Sur les lèvres attendries
    Bien au-dessus du silence
    J'écris ton nom

    Sur mes refuges détruits
    Sur mes phares écroulés
    Sur les murs de mon ennui
    J'écris ton nom

    Sur l'absence sans désir
    Sur la solitude nue
    Sur les marches de la mort
    J'écris ton nom

    Sur la santé revenue
    Sur le risque disparu
    Sur l'espoir sans souvenir
    J'écris ton nom

    Et par le pouvoir d'un mot
    Je recommence ma vie
    Je suis né pour te connaître
    Pour te nommer

    Liberté

    Paul Eluard
    in Poésies et vérités, 1942
    8
    Michel
    Mercredi 11 Juillet 2012 à 22:06
    Michel
    C copié-collé. Toi y en a connaitre ! !
    9
    Michel
    Mercredi 11 Juillet 2012 à 22:06
    Michel
    Je compte bien prendre la Bastille dimanche 14h ! ! Aux armes etc.... http://reelledemocratie.com/. Il y a aussi quelque chose en train de se préparer peut-être à Rouen, mais cela tourne au jus de chaussette. Et vers chez vous, il se prépare quoi ?
    10
    Michel
    Mercredi 11 Juillet 2012 à 22:06
    Michel
    A Rouen, il y a quelque chose de prévu demain soir. Il n'y aura pas foule, mais c un début... C bien parti dans d'autres villes de France
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :