• Esclarmonde

    Esclarmonde (éclaire le monde) est un prénom occitan très usité au Moyen-Âge. Une Esclarmonde célèbre, Esclarmonde de Foix surnommée la Grande Esclarmonde, est une grande figure du Catharisme, courant religieux qui s'était fort développé en Occitanie en réaction au train de vie corrompu de l'Eglise Catholique de l'époque (XIIème siècle). Le Catharisme a été rejetté par le Pape qui a souhaité sa disparition. Le sud-ouest de la France et notamment, le Languedoc a subi, à partir de 1209, une terrible répression menée par la couronne de France et l'Inquisition. Le dernier cathare connu, Guilhem Belibaste a été condamné au bûcher en 1321 et entretemps, l'Occitanie a opposé une farouche résistance dont l'épisode le plus connu est le siège du château de Montségur (Ariège) en 1243/44. Ce château, à la suite de la répression était devenu un des grands centres du catharisme et ce serait Esclarmonde de Foix qui aurait décidé la reconstruction de ce château à partir de 1206. Le 16 mars 1244, le château tomba aux mains des forces de Hugues des Arcis, sénéchal de Carcassone aux ordres de Blanche de Castille et de Louis IX.

    Ce château, j'avais rêvé depuis longtemps de le visiter lorsque je m'y suis rendu en juillet 2009. Des coïncidences étranges émaillèrent ma visite : j'étais bien sûr équipé d'un appareil photo mais, alors qu'on s'apprêtait à monter au château, mon appareil (un argentique) se détraqua brusquement. Il ne marchait plus ! Je n'ai donc qu'une seule photo où l'on aperçoit le château de loin.

    imm004 5A 800px-Montsegur montagne

    photo de gauche : Esclarmonde

    photo de droite : Jean-Yves Didier

     

    Arrivée au sommet, un guide était là, un bel homme brun avec un T.shirt rouge avec la croix occitane. Ses explications sur l'histoire du château étaient fort intéressantes, d'autant plus que son discours tranchait avec le discours consensuel qu'on sert souvent aux visiteurs dans les lieux touristiques. On sentait chez lui que le passé de ses ancêtres vivaient toujours dans sa mémoire. Il m'a aidé à comprendre que ces gens, au Moyen-Âge, on défendu avant tout une civilisation et une manière de vivre avant même de défendre le catharisme proprement dit. D'ailleurs, les cathares, profondément non-violents, ont été aidés par des soldats et des chevaliers, catholiques eux, mais d'autant plus motivés à aider les cathares qu'ils les considéraient comme des leurs, du même peuple qu'eux. Aussi, le terme de "chevalier cathare" surtout employé dans une chanson de Francis Cabrel est une absurdité...

    D'autre part, le guide m'a appris que j'étais venu visiter le château 800 ans tout rond après le début de la répression menée par l'Eglise Catholique et le Royaume de France ! Etrange non ?

    En tout cas, je me sens proche, un peu par mes origines et un peu pour des raisons mystérieuses de ces gens qui ont vécu si longtemps avant moi. Mais ce n'est pas le côté religieux auquel je m'indentifie le plus, c'est le côté résistance à des gens qui veulent imposer leur culture, leur façon de faire, leur langue...

    Je dédie cet article à ma tante Clarisse, décédée en 2004 et qui m'a un peu transmis sa passion pour l'histoire et la culture occitane.

    voir aussi : link link 


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 4 Avril 2011 à 21:49
    l'irlandaise
    je ne connaissais pas du tout cette histoire, c'est donc toi, Marie qui gère ce blog ? Je ne le savais pas, bon, c'est bien que je sois passée faire un détour par FB ce soir, j'apprends plein de chsoes, merci pour cette plong&ée dans l'histoire
    2
    Tonton Michel
    Mercredi 11 Juillet 2012 à 22:09
    Tonton Michel
    Si ta mère savait que tu t'es convertie chez les hérétiques albigeois ! ! !
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :