• Chômage longue durée (1/2)

     

     

     

     

    city of london

     

    La City de Londres

     

     

     

     Un jour de printemps pluvieux dans un grand bureau, dans une grande tour en verre d'un quartier d'affaire d'une grande ville. Un homme dans la bonne trentaine est face à trois hommes. Ils sont tous les quatre en costume Gucci.... 


    "Monsieur Wallace, vous n'ignorez pas les grandes difficultés que nous connaissons depuis l'automne et l'effondrement la banque Lehman Brothers ?" 

    - euh... (tu me prends pour qui, face de rat !) 

    Banque qui a beaucoup contribué au développement des grands projets immobiliers que nous avons lancé ces derniers années. 

    Oui... (et qui ont défguré nos paysages par la même occasion) 

    Et que, grâce à des gens compétents et loyaux tel que vous, nos profits se sont envolés ces dernières années !

    ! (compétents et loyaux... autrement dit : zélés et obéissants) 

    Seulement, monsieur Wallace, suite à l'arrêt d'activités de nos diférents partenaires et à l'effondrement de la demande, nous nous voyons obligés de ralentir fortement notre activité et à réduire le personnel auquel pourtant nous sommes si attachés. 

    ? (attaché ? Si tu pouvais embaucher des chinois à un euro de l'heure, tu le ferais sans scrupule !) 

    Aussi, nous sommes au regret de vous annoncer que nous supprimons votre poste à compter du 1er mai prochain. 

    C'est dans une semaine.... (au fond, ça tombe bien, j'en ai plus qu'assez) 

    tout à fait, aussi, nous vous serions gréés de vous demander de bien vouloir classer vos dossiers en cours et de laisser votre bureau vide le 30 avril au soir, après quoi, vous repasserez nous voir et nous vous donnerons votre solde de tout compte. 

    ! (si je pouvais te cogner, je le ferais avec grand plaisir !) 

    Vous pouvez retourner à votre poste, nous vous remercions de votre compréhension monsieur Wallace, sachez que nous sommes disponibles pour toutes les questions que vous souhaiteriez poser. 


       Questions ? oui, par exemple, est-ce que tu es capable de te regarder dans la glace après avoir efectué ton sale boulot ? Autre question : sais-tu que je serai soulagé de ne plus voir ta tête à claques ? Encore une question : Sais-tu que ça fait longtemps que j'ai envie de te dire qu'heureusement qu'il y a beaucoup de crétins dans notre pays pour acheter à prix d'or des baraques  qui ressemblent plus aux vilages virtuels de Potemkine qu'à des vrais logements à force de rogner sur tous les fais ? J'ai encore d'autres questions connard : es-tu au courant qu'un gars de 42 ans s'est suicidé hier parce qu'il n'arrivait plus à payer les traites de sa maison et qu'en plus, ele était telement mal construite, qu'il fallait qu'il ajoute des frais de réparation du toit et des cloisons ? Dis-moi, tu es fier de toi gros lard ? 

     

      

     

    (suite demain...)



    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 6 Novembre 2011 à 09:08
    Nina Padilha
    Tu ne mâches pas tes mots...
    2
    Dimanche 6 Novembre 2011 à 10:46
    Frieda
    Bonjour,
    Passionnant, j'attends la suite
    Bisous du dimanche
    Frieda
    3
    Dimanche 6 Novembre 2011 à 11:32
    louv'opale
    Ce dialogue hélas très courant de nos jours, résonne en moi comme du "déjà entendu". Nous avons tous cette épée de Damoclès au-dessus de la tête, à Londres ou ailleurs. Viva la revolucion !!
    Bises,
    Louv'
    4
    Dimanche 6 Novembre 2011 à 11:40
    Glycine blanche
    Malheureusement, trop d'actualité... Bises et bon dimanche.
    5
    Dimanche 6 Novembre 2011 à 17:18
    ozymandias
    hélas tres juste
    bien vu
    Gucci est fabriqué en Chine ....
    j'attend la suite Esclarmonde
    je t'embrasse
    joelle
    6
    Dan
    Dimanche 6 Novembre 2011 à 18:37
    Dan
    Avec ce ton d'écriture , je suis impatient de voir la suite. Tous les écrits sur le sujet contribuent à l'information et au réveil des consciences. Merci Dan
    7
    Dimanche 6 Novembre 2011 à 19:03
    le Chaton
    Waou sujet brûlant fort bien rendu... Bises le Chaton.
    8
    Lundi 7 Novembre 2011 à 00:34
    les mots écrits de J
    Houla ! Grosse colère Esclamonde ! Mais salutaire, ça fait un bien fou... Merci de venger ces infortunés ! Bises
    Jonas
    9
    Lundi 7 Novembre 2011 à 06:50
    timilo
    Si on entendait , tout ce que l'on pense, cela ferait du bruit
    Joliment écrit
    Doux et agréable ,Lundi

    Bisous

    timilo
    10
    Lundi 7 Novembre 2011 à 07:52
    katara
    Le chomage, hélas d'actualité et présent partout belle journée
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :