• Banderoles

     

       Accrochées devant l'école des Ferréols à Digne-les-Bains, comme je le suppose également devant des centaines d'écoles en France, ces banderoles sont pour moi, un appel au secours. Ce n'est pas tant pour moi, de sauver des écoles, ou des classes ou même, le système scolaire français mais tout simplement le droit au savoir, à la culture, au sens critique, à la compréhension du monde en général.

      Je suis souvent assez critique envers le système éducatif français mais ce qui se passe en ce moment n'est pas une tentative d'améliorer le système. J'ai bien peur qu'il s'agisse de nous priver tous de nourriture intellectuelle, celle qui ajoute du piment à notre vie et peut nous permettre de ne pas vivre comme des robots obéissants à tous les diktats.

      C'est pour moi un projet qui se met en place petit à petit : celui d'éradiquer la pensée et par la même l'imagination, la fantaisie, le sens de la beauté et la poésie. Et ce, non seulement en France mais probablement ailleurs, au moins en Europe.

      Je m'inquiète depuis quelques temps, de la médiocrité de ce qui est proposé dans les médias, notamment en matière musicale, sujet auquel je suis sensible. On dirait que l'on veut nous couper de notre passé et de nos racines. Certains pensent que notre héritage familial, régional ou national nous rendent racistes et coupés des autres. Pourtant, je pense que c'est tout le contraire, c'est justement parce que nous avons une vraie identité et que nous y sommes attachés et que nous avons ainsi des repères que l'on peut se tourner vers les cultures étrangères. La preuve est que depuis des années que l'on observe un nivellement par le bas culturellement parlant, on observe parallèlement à cela une montée du racisme et du repli du soi ainsi qu'une montée des partis ouvertement xénophobes... 

       Comment lutter ? Déjà pour moi, ne pas renier ce que l'on est et d'où on vient, s'accrocher à ce qu'il reste de structures et d'associations culturelles comme les bibliothèques ou les théâtres ainsi que les cinémas d'art et essai et essayer de les défendre car je ne serais pas étonnée que ces structures soient finalement menacées à leur tour. Parler de tout avec ses enfants et ne pas abdiquer devant la sous-culture qu'on leur propose...

     

     

    DSCF0259

    DSCF0260

    Photos : Esclarmonde



    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 19 Mai 2011 à 08:39
    Libre  necessite
    Tout à fait d'accord avec toi, je remarqiais l'autre jour que que l'histoire de la commune de Paris ne figurait sur aucun programme. Notre culture, notre histoire ...sont saccrifiés sur l'autel de la mondialisation. Bises Dan
    2
    Jeudi 19 Mai 2011 à 08:58
    Nina Padilha
    Il y a des résistants. Heureusement.
    Je te donne deux liens. L'article :
    http://www.cnr-resistance.fr/riccardo-muti-fa-cantare-va-pensiero-a-roma/
    La vidéo :
    http://www.youtube.com/watch?v=7vQ_uQsITko
    3
    Elo
    Jeudi 19 Mai 2011 à 16:06
    Elo
    Merci beaucoup pour cet article !!! et oui, l'éducation est mise à la trappe en ce moment, la santé aussi ainsi que tous ce que l'on appelait encore service public... Le repli sur soi, les oeillères imposées sont de plus en plus présentes partout... Racisme, xénophobie, exclusions de toutes sorte deviennent le mode de fonctionnement "normal"... Qui n'a pas peur et n'est pas agressif doit avoir un problème !!!! quel monde désolant !!!
    Mais je reste utopiste, je crois au partage, à l'amour et aux pensées positives pour changer tout ça !
    Rassure toi ma pensée n'est pas "bisounours", mais je suis intimement convaincue que pour lutter il ne faut pas utiliser les armes de peur et de violence qui nous sont proposées, celles ci ne pourraient que se retourner contre nous !!!
    Bises
    4
    Vendredi 20 Mai 2011 à 05:42
    timilo
    Ne nous laissons pas faire , n'abandonnons pas l'école ,
    Douce journée
    Bisous
    timilo
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    5
    Vendredi 20 Mai 2011 à 16:43
    Sherry
    sauver l'école c'est sauver notre avenir. en Finistère, la carte scolaire prévoit la fermeture de 40 classes pour l'année prochaine, c'est énorme
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :