• Âme blessée

    Âme blessée



    Mon âme blessée est en pleine déviance

    Elle a perdu toute son innocence.

    J'erre en cachant ma souffrance,

    J'ai perdu toute ma nonchalance.

     

    Des émois venus de mon adolescence

    Auquel j'ai voulu opposer de la résistance,

    Se sont imposés avec évidence

    Alors que je vivais dans l'insouciance.

     

    Le souvenir d'une douce fragrance,

    L'émoi d'une soudaine fulgurance

    Venue du fin fond de l'enfance,

    La maturité en voit la renaissance

     

    J'étais au palais de Byzance,

    Lorsque toi, prince sans clémence,

    Tu m'a entraîné dans ta danse

    Sur le chemin des vacances.

     

    Mon esprit en proie à la démence

    Se retrouve en déliquescence

    Et regarde comme une évidence

    Ce qui n'est qu'une extravagance.

     

    Je n'oppose aucune résistance

    A cette cruelle pénitence,

    A cette traîtresse ambivalence,

    Celle de cette subite attirance.

     

    Je tourne en rond dans la violence

    De mes pensées et de mon espérance;

    De toi je dois faire abstinence

    Et songer à ma convalescence. 


    Esclarmonde, le 30/03/2012



    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 2 Avril 2012 à 08:40

    Magnifique poème ! Les souvenirs ont tendance à vouloir s'imposer chez moi aussi parfois et j'ai du mal à les chasser pour regarder vers l'avenir...Un projet de voyage m'occupera peut-être l'esprit ?  Bonne semaine  Bises

    2
    Lundi 2 Avril 2012 à 08:57

    Une seule rime tout au long du poème. Chapeau l'artiste ! (Tiens c'était le titre d'un article chez moi, il me semble).

    Ta dernière strophe ravive une vieille plaie. C'est la vie !

    Bonne journée, charmante poète.

    (Je n'aime pas certains féminins que je trouve réducteurs).

    3
    lagardére
    Lundi 2 Avril 2012 à 11:56

    pas facile la vie quand les souvenirs envahissent l'esprit...la souffrance de tes mots l'exprime avec toute la détresse du moment...bel écrit...même s'il décrit des instants doumoureux d'une vie....la poésie le rend encore plus puissant....mais c'est la vie dans toute sa splendeur....bonne journée.........bisessssssssssss
    claude

    4
    Lundi 2 Avril 2012 à 17:07
    Elodie Belllule

    Oulala quel amer tourbillon !!!!!  Ressentir pleinement cette émotion est important, mais pas laisser les images et le souvenir prendre trop le dessus... Accepte donc cette amertume, joue avec, vis la pleinement... Et puis, elle s'envolera ! ;) Bisous

    5
    Lundi 2 Avril 2012 à 19:25

    mélancolie mélancolie


     


    bisous

    6
    Lundi 2 Avril 2012 à 19:48

    Mélancolie ou violence ? Un peu des deux. Les âmes blessées ne guérissent jamais tout à fait.

    7
    Lundi 2 Avril 2012 à 21:06

    Emouvant poème. Très beau cet arbre qui pleure.

    Merci et très bonne soirée

    8
    Esclarmonde Profil de Esclarmonde
    Lundi 2 Avril 2012 à 21:49

    @ Le Chaton,  un projet de voyage ? c'est exactement ce que j'ai en tête ! Pas très loin mais qui devrait me ressourcer.

     

    @ Françoise, merci à toi ! Moi aussi je préfère le terme de poète quelque soit le sexe, car je pense que c'est un status "asexué". 

     

    @ Claude, c'est vrai que ces douleurs font partie de la vie et que l'enjeu de notre existence et de vivre avec et la poésie peut servir de catharsis

     

    @ Elo,  euh... je vis pleinement dedans et c'est moi qui vais m'envoler vers l'ouest et les châteaux cathares, on verra bien ce que ça fera :)

     

    @ Line, oui il y a de la mélancolie mais quand je me relis une sorte de colère aussi... pas grave, je parlerai de printemps au prochain article

     

    @ Louv',  tu as bien deviné, il y a un peu des deux ! on porte ça en soi et il faut tenter d'orienter sa vie vers quelque chose qui soulage un peu, je dis bien un peu....

     

    @ Jackie,  ce pin a eu une branche sciée car elle obstruait un sentier mais j'ai pu constater qu'il ne le vivait pas très bien !

     

    Bisous et bonne soirée, prochain article pas avant mercredi.

    ESCLARMONDE

    9
    Mardi 3 Avril 2012 à 06:48

    Quand je ressens ce genre d'angoisse , je pars quelques jours pour m'évader du quotidien

    l'âme a besoi de repos

    Joli poème  quand même

    Douce journée ,ESCLARMONDE

    Bisous

    timilo

    10
    Esclarmonde Profil de Esclarmonde
    Mardi 3 Avril 2012 à 08:30

    TIMILO,   tu as bien raison, c'est ce que je pensais faire à la fin du mois ! Bisous et belle journée

    Esclarmonde

    11
    Mardi 3 Avril 2012 à 08:48

    Une poésie trés belle et trés poignante...J'ai ressenti aussi ces choses là ...Bisous à toi Esclarmonde

    12
    Esclarmonde Profil de Esclarmonde
    Mardi 3 Avril 2012 à 17:20

    @ Baggins, merci beaucoup à toi de ta visite et ton appréciation. Bisous et bonne soirée

    Esclarmonde

    13
    Mardi 3 Avril 2012 à 17:37

    des rimes de désespérance


     


    bisous

    14
    Mardi 3 Avril 2012 à 17:49

    Bonjour Esclarmonde

    On ressent le spleen sur ce poème

    Bisous

    Frieda

    15
    Mardi 3 Avril 2012 à 18:04

    Que de tristesse par ici !

    belle soirée Esclarmonde

    16
    Mardi 3 Avril 2012 à 18:41

     ah ..


     


    avant c'est ce que j'aurais écris ..maintenant je n'ai plus les memes mots ..et puis ..peut-être ne suis-je plus dans le meme état d'esprit ..meme si certaines souffrances sont toujours là ..


    Myrtille (mon pseudo est deja pris ? pourtant c'est celui de mon blog !)

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    17
    Mardi 3 Avril 2012 à 19:10

    que remontent avec violence des émotions du passé a une signification :


    elles n'ont pas, à l'époque, trouvé une solution satisfasante


    elles reviennent pour être "soignées", comprises.


    bien amicalement à toi

    18
    Esclarmonde Profil de Esclarmonde
    Mardi 3 Avril 2012 à 22:52

    @ LIne,  j'ai oublié de préciser que ce poème je l'ai fait pour un thème proposée sur le forum du partage des mots auquel je participe, le thème est "l'absence" alors cela m'a fait penser à des regrets de ma vie personnelle mais je ne pense que cela soit désespérant, parfois les réactions violentes amènent à faire quelque chose pour tirer un trait sur des choses qui font souffrir et c'est ce que j'espère faire bientôt, le printemps est une bonne période pour ça. Bises 

     

    @ Frieda, c'est vrai que ce n'est pas très gai, moins que mon article précédent ! A bientôt pour quelque chose de plus joyeux. Bises

     

    @ Katara, la soirée n'aura pas été mauvaise, je ne voyais pas mon poème comme triste mais plus comme un coup de colère mais comme vous ne connaissez pas le contexte, c'est normal que ce soit pas trop bien interprétée. A demain dans ta forêt !

     

    @ Myrtille,  merci beaucoup pour ta visite ! il n'est pas impossible qu'un plus tard, j'écrive ce genre de chose différemment aussi, enfin j'espère. A bientôt

     

    @ Kasimir, tu as très bien compris, c'est un problème un peu complexe qui traîne depuis vingt-cinq et je ne suis qu'en train de défaire le noeud en ce moment. Merci à toi, amitiès

     

    Esclarmonde

    19
    Mercredi 4 Avril 2012 à 06:12

    Je passe sans doute trop matin , j'en profite pour relire ton poème

    J'espère que tu vas trouver une solution

    Douce journée ,Esclarmonde

    Bisous

    timilo

    20
    Mercredi 4 Avril 2012 à 07:23

    J'espère que ton âme est moins triste ce jour bises

    21
    Esclarmonde Profil de Esclarmonde
    Mercredi 4 Avril 2012 à 09:01

    @ Timilo, je vais la trouver, rassure-toi. Je te remercie beaucoup en tout cas. Passe une belle journée ! Bisous

     

    @ Katara,  oui je vais mieux malgré la pluie dehors... Il faut dire qu'on en avait vraiment besoin ! Bisous

     

    Esclarmonde

    22
    Jeudi 5 Avril 2012 à 11:32

    Une lourde peine sans doute mêlée à une colère ... enfouies, elles surgissent, submergent et obligent à prendre des mesures ... Ta poésie poignante  me bouleverse ...

    Gros bisous, Plume .

    23
    Esclarmonde Profil de Esclarmonde
    Vendredi 6 Avril 2012 à 08:45

    Plume,  tu as très bien compris ce qui se passe dans ma tête même si tu n'as pas évidemment les détails de tout cela ! Je suis touchée par ta sensibilité mélée de capacité à comprendre autrui. Je t'embrasse

     

    Esclarmonde

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :