• La lettre d'Abraham Lincoln au professeur de son fils


    Cette lettre circule sur internet, peut-être la connaissez-vous déjà ? Moi, je l'ai découverte récemment et j'ai beaucoup aimé, des principes éducatifs et une philosophie auxquelles j'adhère totalement !


    Il aura à apprendre, je sais,
    que les hommes ne sont pas tous justes,
    ne sont pas tous sincères.
    Mais enseignez-lui aussi
    que pour chaque canaille il y a un héros;
    que pour chaque politicien égoïste,
    il y a un dirigeant dévoué…
    Enseignez-lui que pour chaque ennemi il y a un ami,
    Éloignez le de l'envie,
    si vous pouvez,
    enseignez lui le secret
    d'un rire apaisé.
    Qu’il apprenne de bonne heure
    que les despotes sont les plus faciles à flatter…
    Enseignez-lui, si vous pouvez,
    les merveilles des livres…
    Mais laissez-lui un peu de temps libre
    pour considérer le mystère éternel des oiseaux dans le ciel,
    des abeilles au soleil,
    et des fleurs au flanc d’un coteau vert.
    À l'école, enseignez-lui
    qu’il est bien plus honorable d'échouer
    que de tricher…
    Apprenez-lui à avoir foi
    en ses propres idées,
    même si tout le monde lui dit
    qu’elles sont erronées…
    Apprenz lui à être doux
    avec les doux,
    et dur avec les durs.
    Essayez de donner à mon fils
    la force de ne pas suivre la foule
    quand tout le monde se laisse entrainer…
    Apprenez-lui à écouter tous les hommes
    mais apprenez-lui aussi à filtrer
    tout ce qu'il entend à travers l’écran de la vérité,
    et à en recueillir seulement les bonnes choses
    qui passent à travers.
    Apprenez-lui si vous pouvez,
    à rire quand il est triste…
    Apprenez-lui qu’il n'est aucune honte à pleurer,
    Apprenez-lui à se moquer des cyniques
    et à prendre garde devant une douceur excessive…
    Apprenez-lui à vendre ses muscles
    et son cerveau au plus haut prix,
    mais à ne jamais fixer un prix
    à son coeur et à son âme.
    Apprenez-lui à fermer les oreilles
    devant la foule qui hurle
    et à se tenir ferme et combattre
    s'il pense avoir raison.
    Traitez-le doucement,
    mais ne le dorlotez pas,
    parce que seule l’épreuve
    du feu forme un acier fin.
    Qu’il ait le courage
    d'être impatient
    et la patience d’être courageux.
    Apprenez-lui toujours
    à avoir une immense confiance en lui même,
    parce que dès lors, il aura
    une immense confiance envers l'Humanité.
    C'est une grande exigence,
    mais voyez ce que vous pouvez faire…
    Il est un si bon garçon, mon fils!


    Et merci à Nina de m'avoir signalé cette lettre...

  • Commentaires

    1
    Mercredi 2 Octobre 2013 à 23:08
    une très belle lettre il faudrait qu'elle soit lue par tous les parents
    2
    Jeudi 3 Octobre 2013 à 07:27
    Ce cher Abraham. Humaniste convaincu et quand même convaincant, son humanité a permis à son pays de grandir, et ça l'a tué ...
    3
    Vendredi 4 Octobre 2013 à 22:19
    Et aussi par tous les enseignants !
    4
    Vendredi 4 Octobre 2013 à 22:20
    Et beaucoup comme lui (Gandhi; M Luther-King...) triste tout ça. A bientôt Peache
    5
    Anonymous
    Samedi 12 Octobre 2013 à 14:20
    coucou Esclarmonde
    merci pour cette lettre que je connaissais.. une superbe lettre que chaque père devrait actuellement lire à son fils... savais tu que A. LINCOLN était un chasseur de sorcière et avait horreur de cette fête Halloween ??? je l'ai appris par une amie il y a peu de temps, comme quoi les grands hommes aussi ont leurs démons meême humaniste dans l'âme.... tu me diras une sorcière c'est une entité éphémère...
    je t'embrasse Marie passe un beau samedi
    j'espèr'e que tu n'as pas de neige ... ici frais et soleil .. (pourquoi nos identités ne restent-elles pas ???)
    joelle (ozy
    6
    Lundi 14 Octobre 2013 à 11:44
    Souvent, ce sont des gens chrétiens jusqu'au bout des ongles qui détestent Halloween vu que c'est une fête paÏenne.... Je ne sais pas si c'était le cas de Lincoln mais je crois qu'on a tous nos côtés noirs, nos phobies et nos obsessions. La seule chose à faire est d'éviter de pourrir la vie des autres avec ! pas de neige ici mais du gris, beaucoup de gris ! Passe un bon lundi, bisous
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :